skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

En-tête article - aloe vera - aloes des barbades

L’aloe vera ( aloès des Barbades)

L’aloe vera, communément appelé l’aloès des Barbades, est surtout connu pour ses propriétés médicinales. Ses feuilles renferment un gel cicatrisant. En cas de coupure ou de brûlure, coupez simplement la pointe d’une feuille et appliquez le gel sur votre plaie. Très pratique! Cette plante est aussi parfaite pour ceux qui oublient très souvent d’arroser. En effet, elle aime être négligée.

Cultiver l’aloe

L’aloe nous vient du bassin méditerranéen. Ici, cette plante succulente aime bien le soleil direct ou indirect (beaucoup de lumière) et tolère même l’air sec de nos maisons en hiver. Comme elle est très prisée pour ses propriétés thérapeutiques, la plupart des gens gardent cette plante à proximité pour y avoir accès rapidement en cas de blessure par exemple, dans la cuisine, la chambre ou la salle de bain.

Trouvez-lui un bord de fenêtre et ce sera parfait. L’été vous pouvez bien sûr la placer sur la terrasse et même la planter en pleine terre.

Comment l’arroser?

C’est assez simple : attendez que le terreau sèche complètement avant d’arroser. Calculez environ toutes les 3 ou 4 semaines. L’aloe ne tolère pas du tout les excès d’arrosage. Si vous remarquez que les feuilles brunissent, c’est qu’il y a trop d’eau et que les racines ont commencé à pourrir.

De mars à octobre, ajoutez un engrais tout usage comme une formule 20-20-20 à votre eau. L’hiver, on cesse la fertilisation et même l’arrosage.

Quand rempoter?

Au printemps vous pourrez faire un rempotage. En fait, il faut s’assurer que votre aloe ne soit pas trop à l’étroit dans son pot. Vérifiez la densité des racines. Optez pour un pot en terre cuite légèrement plus large que le précédent. La terre cuite permettra à la plante de bien respirer et facilite l’évaporation de l’eau. Assurez-vous que votre pot et percé pour que l’eau puisse bien s’écouler.

Pour ce qui est du terreau, nous vous conseillons un mélange spécialement conçu pour les plantes grasses et cactus. Ce mélange permet à l’eau de bien se drainer.

Problèmes et maladies!

L’aloe est peu sujet aux insectes! Par contre vous verrez très rapidement des symptômes en cas d’une mauvaise gestion de l’arrosage; si les feuilles sont molles ou flétries, c’est peut-être dû à un manque ou un excès d’eau. Pour corriger un excès d’eau, effectuez un rempotage et tout devrait entrer dans l’ordre. Sinon, surveillez tout de même l’apparition des insectes les plus typiques des plantes d’intérieur comme la cochenille.

En-tête article Chlorophytum - plante araignée

Le Chlorophytum (plante-araignée)

Le Chlorophytum est plus connu sous le nom de plante-araignée. C’est un spécimen très populaire auprès des amateurs de plantes d’intérieur puisqu’elle est très facile d’entretien. Nul besoin d’être un jardinier professionnel, même que c’est un très bon choix pour initier les enfants au jardinage!

Cultiver le chlorophytum

Le Chlorophytum - plante araignéePour un chlorophytum heureux, offrez-lui une bonne lumière vive, mais SANS soleil direct. Toutefois, il pourra tolérer un environnement moins lumineux. Dans ce cas, votre plante sera un peu moins vigoureuse et les couleurs un peu moins éclatantes. Comme dans son milieu naturel, il préfère un environnement humide. Le placer dans une salle de bain par exemple, est une très bonne idée. N’hésitez pas à le vaporiser fréquemment.

C’est une plante très facile à reproduire. Pourquoi ne pas en faire une activité avec les enfants? Cette plante produit beaucoup de ‘bébés’ appelés stolons, qui forment par eux-mêmes des racines au bout des longues tiges. C’est très simple, il suffit de les détacher et de les rempoter dans du terreau pour plantes d’intérieur.

Comment l’arroser?

L’arrosage doit être régulier et sans excès dès que son terreau sèche. N’hésitez pas à vaporiser son feuillage! Assurez-vous de ne pas laisser les racines baigner dans l’eau; si votre pot est troué c’est parfait! Ne laissez pas non plus d’eau s’accumuler dans la soucoupe (si vous en avez une). Pour ce qui est de l’engrais, optez pour une formule tout usage comme du 20-20-20 durant la période de croissance. Durant l’hiver, cessez la fertilisation.

Quand rempoter?

Vous pourriez rempoter votre plante-araignée environ tous les 2 ans. Si elle grossit très vite, allez-y chaque printemps! Choisissez un pot un peu plus large que le précédent. Petit conseil; coupez de moitié son système racinaire avant de rempoter.

Problèmes et maladies!

Vous pourriez voir apparaitre sur votre plante-araignée les insectes populaires auprès des plantes d’intérieur comme la cochenille, les araignées rouges ou encore le puceron. Pour remédier à ces insectes, vous pourriez utiliser un produit à base de pyréthrine comme le Bug B Gon.

Sinon, ce sont surtout des symptômes d’erreurs de culture que vous verrez. Par exemple, l’extrémité des feuilles qui deviennent brunes est signe d’une atmosphère trop sèche. Si votre plante semble être moins colorée, il s’agit probablement d’un manque de lumière, d’eau ou encore d’engrais. En cas de marques brunes au cœur de la plante, il s’agit alors d’un excès d’eau!

En-tête article - le Gerbera

Le Gerbera

Avec ses magnifiques couleurs, pas surprenant que le gerbera attire l’attention! Des couleurs éclatantes, vibrantes et une forme qui nous rappelle la marguerite. À l’origine, cette plante est bel et bien une vivace, par contre il fait beaucoup trop froid au Québec pour lui donner la chance de survivre. Pour cette raison, vous le retrouverez dans notre serre d’annuelles.

Cultiver l’anthurium

Le GerberaLe gerbera s’offre très bien en cadeau. Vous pouvez bien sûr le planter à l’extérieur dès la mi-juin. L’important est de lui offrir un sol très bien drainé, léger et riche en humus. Sinon, placez-le sur le balcon ou la terrasse! Pour ce faire, choisissez un pot d’environ 15 ou 20 cm de diamètre et remplissez-le d’une bonne terre riche comme notre mélange pour contenant Passion Jardins. Assurez-vous que votre pot est bien perforé afin d’éviter la pourriture des racines.

Votre Gerbera aimera un endroit ensoleillé toutefois, trop de soleil direct n’est pas bon pour lui. Essayez d’éviter un soleil d’après-midi. Pour ce qui est de la taille, contentez-vous de couper les fleurs fanées.

Comment l’arroser?

La consigne la plus importante est de ne jamais laisser le terreau sécher entre les arrosages. L’exception est peut-être en hiver ou une pause peut s’imposer. Arrosez le matin de préférence en évitant de mouiller le feuillage. De l’engrais? Bien sûr! Pendant sa période de floraison, vous pouvez lui offrir un engrais pour plantes à fleurs comme notre combinaison de 15-30-15 et 22-11-22 Passion Jardins.

Quand rempoter?

Si votre gerbera était planté à l’extérieur, vous pouvez bien entendu le rempoter l’automne, avant le gel, afin de lui faire une place dans la maison. Au contraire, s’il était en pot, vous pouvez faire un rempotage au printemps.

Problèmes et maladies!

Comme plusieurs autres plantes d’intérieur, les pucerons, les cochenilles, mais aussi les araignées rouges peuvent être friands des gerberas. Si le feuillage est mouillé régulièrement, vous pourriez voir aussi apparaitre l’oïdium (pourriture). Un signe que votre gerbera a besoin d’être rempoté est que ses feuilles rapetissent. Si ses feuilles jaunissent, ajoutez-lui de l’engrais.

En-tête article anthurium

Anthurium (langue de feu)

L’anthurium est une très jolie plante d’intérieur, avec une longue floraison. Elle s’offre très bien en cadeau! Par contre, sa culture est un peu particulière qui demande de bonnes explications. C’est un spécimen très prisé par les jardiniers. L’anthurium nous arrive de l’Amérique du Sud donc, d’un milieu très humide.

Cultiver l’anthurium

Anthurium (langue de feu)Pour un anthurium heureux, offrez-lui une bonne lumière vive, mais SANS soleil direct. Comme dans son milieu naturel, il préfère un environnement humide. Le placer dans une salle de bain par exemple, est une très bonne idée. N’hésitez pas à le vaporiser fréquemment. Assurez-vous que la température est assez chaude; entre 18 et 25°C et protégez-le des courants d’air.

La ‘Langue de feu’ est une plante semi-épiphyte; certaines de ses racines sont aériennes. Ces dernières ne doivent pas être mises en terre. Ses fleurs en forme de cœur sont magnifiques en période estivale, offrez-lui un engrais pour plante à fleurs au printemps, juste avant la floraison (1 fois par semaine). Par la suite vous pourrez vous tourner vers une formule tout usage, comme le 20-20-20, une fois par mois pour garder une belle plante en santé.

Pour ce qui est de la taille, elle sera très légère; coupez simplement les fleurs lorsqu’elles commencent à jaunir. Ça favorisera les nouvelles pousses!

Comment l’arroser?

L’arrosage est ce qu’il y a de plus particulier avec cette plante; allez-y modérément, en laissant sécher le terreau de moitié entre les arrosages. Attention de toujours utiliser de l’eau douce (comme l’eau de pluie). Vous pourriez placer le pot sur un lit de billes d’argile humide.

Quand rempoter?

Au printemps vous pourrez faire un rempotage. C’est une bonne occasion de diviser la touffe et de rempoter les jeunes plants si votre plante est plus âgée. Il est très important d’utiliser un substrat léger composé d’un mélange de terreau, écorces, mousse ou fibre de tourbe. Notre terreau pour Orchidée est un très bon choix. L’anthurium se plaît à l’étroit dans son pot. Le rempotage peut se faire annuellement pour les jeunes plants puis à tous les deux ou trois ans pour les plants plus âgés.

Problèmes et maladies!

Surveillez bien l’apparition des pucerons et des cochenilles. C’est surtout les jeunes pousses qui seront sensibles. Si les feuilles ramollissent et jaunissent ou encore si vous remarquez qu’il ne se développe pas, ce peut être le signe que l’environnement est trop froid ou encore que votre plante est dans un courant d’air.

Article zone conseils - Le pothos

Le Pothos (epipremnum aureum)

Le pothos (ou epipremnum) est définitivement LA plante à avoir si vous doutez de vos compétences en tant que jardinier. Elle nous provient de l’Asie du Sud-Est et fait partie de la famille des aracées. Vous cherchez votre première plante d’intérieur? C’est ce que nous vous conseillons. En fait, il s’agit de la plante d’intérieur la plus résistante.

Comment cultiver un pothos?

Pothos (Epipremnum aureum)C’est une superbe plante d’intérieur! Un feuillage luisant vert ou marbré de jaune ou de crème. Dans son milieu naturel, il s’agit d’une plante grimpante, mais vous la retrouverez plus couramment comme plante suspendue (peut atteindre 2 mètres). Attention! Bien que cette plante soit très populaire, sachez que sa sève est très toxique (irritante pour la peau) donc placez-la en hauteur et/ou évitez de l’installer dans une chambre d’enfant.

Il est très facile de la multiplier! Plongez simplement une tige dans l’eau et vous verrez, de petites racines apparaitront. Vous pourrez alors planter cette tige dans un nouveau pot.

Cette plante aime une bonne luminosité, mais tolère des pièces plus sombres. Avec plus de lumière (pas de soleil direct) son feuillage sera beaucoup plus coloré.

Pour ce qui est de la taille, allez-y si votre plante semble dégarnie ou encore si elle prend trop d’ampleur.

Comment l’arroser?

Le mot d’ordre : régularité. Le pothos peut tolérer la sécheresse, mais il faut surtout éviter que ses racines ne baignent dans l’eau. Donc, allez-y avec un arrosage modéré, de façon à maintenir en permanence le terreau légèrement humide. Évitez à tout prix les pots NON perforés. En hiver, réduisez les arrosages. Au printemps et en été, vous pouvez faire un apport en engrais avec une formule équilibrée comme un engrais tout usage 20-20-20.

Quand rempoter?

Cette plante aime être à l’étroit dans son pot. Il n’est pas nécessaire de la rempoter avant longtemps! Par contre, si votre pothos est plus âgé, vous pouvez le rempoter au printemps. Assurez-vous d’utiliser un bon terreau pour plantes d’intérieur puisque celui-ci renfermera juste assez de sable pour favoriser un bon drainage.

Problèmes et maladies!

Si les feuilles de votre pothos redeviennent entièrement vertes, c’est probablement qu’il se trouve dans un endroit très sombre. Les cochenilles aiment particulièrement bien le pothos donc surveillez bien leurs apparitions.

Rempotage des plantes d'interieur

Comment rempoter ses plantes d’intérieur

La neige fond, le soleil est plus fort et on commence à ouvrir les fenêtres; bref, le printemps est bien là! On fait le ménage et pour les amoureux des plantes c’est aussi la grosse période du rempotage des plantes d’intérieur. Vous ne le saviez pas? En effet, le printemps est la période idéale pour le faire puisque vos plantes se réveillent et reprennent de la vigueur…un peu comme nous!

Les signes d'un rempotage nécessaire

Même si vous n’êtes pas un jardinier d’expérience, certains signes ne trompent pas. Tout d’abord, les racines envahiront le pot. Plus votre plante grossit, plus elle aura des racines. Comme celles-ci occupent beaucoup plus de place dans le pot, votre plante s’y sentira très à l’étroit et vous n’aurez plus des conditions de culture convenables. Si vous remarquez que les racines sortent par les trous de drainage, c’est le temps d’agir! On procède alors à leur rempotage.

D’autres signes, peut-être moins évident peuvent se manifester:

  • le sol de surface est parsemé de taches blanches ou de moisissures
  • les racines de la plante sont en train de pourrir ou sont attaquées par des insectes
  • la croissance de la plante semble stagner ou se dégénérer.

Rempotez vos plantes en 10 étapes faciles
  • Tapez sur le pot avec vos mains pour décoller la motte de terre de la paroi du pot.
  • Poussez la motte de terre avec un doigt ou un bâton par le trou d’évacuation du surplus d’arrosage.
  • Décollez, si nécessaire, le contour de la motte de la paroi du pot avec un couteau.
  • Réduisez la motte de terre extraite, en périphérie, à la surface et à sa base de 3 à 5 cm (1 à 2 po) avec une cuillère, une petite pelle, une lame bien aiguisée ou une scie.
  • Lavez le pot avec une solution d’eau légèrement javellisée, quelques gouttes suffisent.
  • Arrosez la motte de terre.
  • Replantez la motte au centre du pot en comblant le vide avec un terreau enrichi comme notre Terreau plantes tropicales d’intérieur – Miracle Mix.
  • Tassez le substrat avec les doigts.
  • Laissez de l’espace pour pouvoir arroser sur la surface de la terre.
  • Toilettez la plante en enlevant les tiges, les feuilles et les fleurs fanées.

Bien entendu, vous pouvez aussi vous faciliter la tâche en achetant un nouveau contenant dont le diamètre sera de 3 à 5 cm plus grand que le précédent!

Peut-être un peu d'engrais?

Comme vos plantes se réveillent, vous pouvez les aider dans leur croissance avec un engrais. Vous pouvez utiliser un engrais tout usage comme notre engrais Passion Jardin 20-20-20 ou encore, alternez avec un engrais pour plantes à fleurs comme nos engrais Passion Jardins 15-30-15 et 22-11-22. N’hésitez pas à vous renseigner en magasin.

Le savon noir

Marius Fabre a mis au point un savon noir prêt à l’emploi pour le jardin avec une facilité d’application inégalable. Plus besoin de le diluer, il suffit de vaporiser!

Savon noir Spécial Jardin 500ml“Spécial Jardin” est l’allié naturel de vos plantes et potagers, pour les protéger des pucerons et autres insectes. Il est fabriqué à base du savon noir Marius Fabre dont la formule est brevetée et doit sa couleur naturelle à l’huile d’olive qu’il contient. Déjà dilué, il est utilisé pour nettoyer la fumagine laissée par les pucerons, cochenilles…sur les feuilles des végétaux (rosiers, plantes d’ornements, arbres fruitiers, plantes potagères…), et protège ainsi les plantes de ces insectes. À base d’huile exclusivement végétale, sans colorant, sans solvant, sans conservateur, c’est un produit naturel, écologique et économique, qui prend soin de l’homme et de l’environnement. Il est utilisable en Agriculture biologique, conformément au règlement CE n°834/2007.

Bien agiter avant emploi. Vaporiser sur vos végétaux. Renouveler l’opération plusieurs fois si nécessaire. Éviter de vaporiser en plein soleil ou par forte chaleur.

La gamme SPÉCIAL JARDIN est le seul produit de la gamme de savon noir HOMOLOGUÉ pour l’utilisation sur les insectes au jardin

Nous offrons également en magasin, une gamme de savon noir pur, très prisé pour c’est propriétés nettoyantes. Il est fabriqué à partir d’huile d’olive. Fortement concentrée, c’est elle qui lui donne sa jolie couleur brun foncé. Fabriqué à base d’huile végétale, sans solvant et sans colorant, il est biodégradable et respectueux de l’environnement.

Il nettoie les sols et tous types de surfaces. Il dégraisse également fours, plaques, hotte, poêles, etc. Pour vos fenêtres, il est un très bon allié! Il détache nappes, serviettes, torchons…
Utilisez le pur pour le linge, la lessive, la vaisselle, les surfaces grasses telles que les fours, hottes et inserts. Diluez-le pour les sols, vitres et autres surfaces (environ 2c. à soupe de savons pour 5 l d’eau chaude). Il est sans rinçage.
Plusieurs autres produits disponibles sur le site de la savonnerie Marius Fabre

Comment entrer ses plantes tropicales pour l'hiver

Comment entrer ses plantes tropicales à l’intérieur?

Nos plantes tropicales sont si belles à l’extérieur durant l’été. Elles apportent une touche d’exotisme à notre terrasse. Durant ce temps, elles prennent aussi de la vigueur et de la grosseur. Si vous voulez encore en bénéficier l’an prochain, il faut les entreposer à l’intérieur durant la saison hivernale. En fait, il faut même s’y prendre d’avance pour être sûr qu’elles ne gèleront pas. Cette entrée doit non seulement être faite à temps, mais aussi être BIEN faite. En effet qui dit EXTÉRIEUR dit insectes qui dorment dans nos plantes. Vous ne voulez surement pas qu’eux aussi trouvent refuge au chaud dans la maison et par malheur, s’installer dans d’autres plantes. Voici comment faire.

Quand dois-je rentrer mes plantes d'intérieur?

Lorsque la température nocturne est inférieure à 12 °C, il faut songer à les réintroduire dans la maison. Rentrez-les tôt, avant que votre système de chauffage ne soit en marche. Lorsque celui-ci fonctionne, il assèchera l’air ce qui pourrait être nuisible au départ pour vos plantes. Nous vous suggérons de procéder à une entrée graduellement; laissez-les dehors le jour et à l’intérieur la nuit pendant environ une semaine, si possible. Sans cette période d’acclimatation, il peut arriver que certains arbustes perdent une partie ou la totalité de leur feuillage. Généralement, de nouvelles feuilles apparaissent dès que les plantes sont adaptées à leur nouvel environnement.

Comment éviter les insectes indésirables?

Évitez d’introduire des insectes en inspectant méticuleusement vos plantes. Douchez la plante avec le boyau d’arrosage, pour bien mouiller les feuilles, les tiges et le pot. Le coup de grâce qui détruira toute trace de ce qui pourrait vous échapper est une application de Bug B Gon, savon insecticide, savon noir ou Trounce quelques jours avant de les rentrer. Aspergez bien toutes les feuilles sans oublier le dessous ainsi que le pot. Faites cette application le matin ou le soir, mais pas en plein soleil. Répéter après quelques jours.

Est-ce que je dois la changer de pot?

Pour terminer, il sera peut-être nécessaire de rempoter. C’est simple, si les racines sortent par les trous de drainage c’est un bon signal pour rempoter! Sinon vous pouvez attendre en février. Utilisez le mélange de terreau pour plantes tropicales et plantes d’intérieur Connaisseur! Il renferme tout ce dont la plante aura besoin.

N’oubliez pas de diminuer la fréquence des arrosages et la fertilisation jusqu’en février-mars. Votre plante entrera bientôt en mode « dormance » donc nul besoin de la stimuler!

Plantes d'intérieur

Bien choisir sa plante dépolluante

Afin de choisir la plante dépolluante adaptée à la bonne pièce, tenez compte de deux choses : Quel polluant voulez-vous éliminer? Quelle plante à la propriété de l’éliminer? Ce n’est pas tout…

Les sources de pollution

Observez autour de vous. Tentez d’identifier les sources de pollution potentielle. Si vous aimez fumer une cigarette dans la salle de séjour, il est fort probable que vous retrouviez du benzène, toluène, xylène ou encore du styrène dans l’air. Donc, choisissez des plantes qui absorberont ces polluants; le dracena marginata ou le gerbera par exemple sont des plantes parfaites pour cette tâche. Procédez ainsi pour chaque source de pollution.

Emplacement

Pour bénéficier du plus de lumière possible, l’idéal est le plus près possible d’une fenêtre. La lumière absorbée lui permettra d’effectuer la photosynthèse. Saviez-vous qu’à 2 mètres d’une fenêtre, une plante ne perçoit pas plus de 40% de luminosité? Donc le plus près possible d’une source de lumière. Par temps très ensoleillé, il est recommandé de mettre un léger voilage à vos fenêtres pour éviter que le soleil ne brûle les feuilles.

Nombre de plantes

Malheureusement, il n’existe pas de données suffisamment fiables. Au minimum 5 plantes par pièces est une garantie d’avoir un résultat. Bien entendu, plus vous mettrez de plantes, plus la dépollution sera efficace.

Combien de temps?

Vous devrez être patient! Il faut laisser le temps aux plantes de s’habituer aux polluants. Plus l’exposition est longue, plus elles seront performantes. Les temps d’acclimatation varient de 2 à 8 jours. Elles ne peuvent pas éliminer une concentration importante et soudaine de polluants.

 

Source
“Les meilleures plantes dépolluantes” de Geneviève Chaudet et Ariane Boixière-Asseray

Back To Top
Rechercher