Skip to content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

Comment semer et cultiver des piments forts

Comment semer et cultiver des piments forts?

Les amateurs de cuisine épicée le savent bien, rien ne vaut la saveur intense et la chaleur unique des piments cultivés à la maison. Si vous souhaitez ajouter une touche de piquant à votre jardin, pourquoi ne pas les faire pousser à partir de graines et ensuite les transplanter au jardin? Plus les piments sont piquants, plus ils mettent de temps à arriver à maturité : prévoyez entre 120 et 150 jours. C’est pour cette raison que, selon la variété, ils devront être démarrés entre janvier et mars. Suivez ces étapes simples pour cultiver vos propres piments frais, prêts à être récoltés et utilisés dans vos plats préférés.

Choix des variétés de piments.

Commencez par choisir la variété de piments que vous souhaitez cultiver. Les options sont vastes, allant des doux aux extra-forts. Jalapeños, habaneros, piments de Cayenne et poivrons doux sont parmi les choix populaires. La force des piments forts est mesurée sur l’échelle de Scoville, qui indique leur teneur en capsaïcine. Qu’est-ce que c’est au juste la capsaïcine? C’est le composé chimique qui leur confère leur effet brûlant!

Saviez-vous que c’est aussi un ingrédient de choix pour la confection de remèdes naturels et de médicaments conventionnels? En matière de bien-être naturel, on reconnaît les propriétés antalgiques de la capsaïcine pour soulager les douleurs musculaires et articulaires, notamment dans le traitement de l’arthrose, de l’arthrite ou des rhumatismes. La capsaïcine se révèle également bénéfique pour ceux qui cherchent à perdre du poids. Elle favorise particulièrement l’augmentation du métabolisme de base, incitant ainsi l’organisme à utiliser ses réserves de graisses et de sucres. De plus, elle agit comme un coupe-faim efficace, aidant à mieux résister aux tentations.

Wilbur Scoville a créé en 1912 une échelle permettant de mesurer la force ou la puissance d’un piment.  La mesure est effectuée en diluant une solution du piment dans de l’eau sucrée et en le faisant goûter à un panel de testeurs humains. La dilution est répétée jusqu’à ce que la sensation de chaleur ne soit plus détectée. Le nombre de dilutions nécessaires pour atteindre ce point détermine le degré sur l’échelle de Scoville.

Sélection des semences.

Simplifiez-vous la tâche et passez nous voir à la pépinière. Nous sommes très fiers de pouvoir vous offrir une belle gamme de semences de piments forts mêmes certifiées biologiques! Jetez un œil à notre boutique en ligne. Nous livrons par la poste partout au Québec: Voir les semences

Préparation du milieu de croissance.

Terreau pour Semis et pousses Agromix de Fafard

Lorsque vous semez vos piments, optez pour un terreau léger et conçu spécialement pour les semis et les boutures. Le terreau AgroMix® pour semis et pousses est approuvé pour la culture biologique ce qui le rend idéal pour la culture des jeunes pousses de légumes. Ce terreau, à base de tourbe de sphaigne, est enrichi de fibre de noix de coco qui facilite le mouillage favorisant ainsi une germination rapide et vigoureuse de vos semis. De plus, l’engrais naturel qu’il contient apportera suffisamment d’éléments nutritifs aux plantules pour favoriser leur croissance lors du repiquage.

Germination.

La chaleur, l’humidité et une bonne luminosité sont les ingrédients clés pour une germination réussie. Placez vos semis dans un endroit chaud et lumineux. La plupart des piments germent mieux à des températures comprises entre 24 et 32 degrés Celsius. Un tapis chauffant peut être nécessaire pour certaines variétés plus difficiles comme les piments extra-forts. En bas de 21 degrés Celcius, la germination est erratique. Il faudra jusqu’à 21 jours pour certaines variétés. Une fois que les plantules ont deux vraies feuilles, vous pouvez les repiquer dans des pots plus grands.

En ce qui concerne l’arrosage, optez pour la vaporisation, une fois par jour afin de maintenir la terre humide durant la germination. Idéalement, utilisez un vaporisateur qui permet un arrosage délicat et évite de déranger les semences. Le terreau reste humide, mais pas détrempé.

Une trop forte chaleur, combinée à une lumière insuffisante, produira inévitablement des plants faibles et étiolés. Les plantules requièrent de 12 à 14 heures de lumière par jour pour gagner en force et en vigueur. La lumière naturelle au mois de mars étant insuffisante, vous devrez utiliser un éclairage d’appoint.

Transplantation.

Terreaux Terre à Jardin de FafardOn recommande une période d’acclimatation d’une durée de 7 à 10 jours pendant laquelle ils seront graduellement exposés aux conditions extérieures. Plus précisément, il sera préférable d’attendre que le mercure se maintienne au-dessus de 15 °C la nuit pour mettre les plants au potager. Encore une fois, choisissez un endroit ensoleillé avec un sol bien drainé. Pour des résultats optimaux, ajoutez du Compost BIOSOL à votre Terre à JARDIN dans une proportion de 1 pour 4. Espacez les plants selon les recommandations spécifiques à la variété que vous cultivez.

Le plus beau avec les piments, c’est qu’ils peuvent être cultivés en pleine terre ET en contenant! Donc nul besoin d’un grand terrain et d’y aménager un grand potager. Pour la culture en contenant, assurez-vous d’avoir un pot assez profond. Comme les racines des plants de piments forts sont longues, prévoyez une profondeur de 20 à 40 cm, ou même davantage. Votre plant aura l’air un peu perdu au départ, mais ne vous inquiétez pas ce sera temporaire. Autre détail très important: votre pot doit avoir des trous de drainage afin de pouvoir d’évacuer efficacement l’excédent d’eau. Ajoutez une couche de terreau contenant pour potager urbain et déposez les plants en vous assurant que leur collet arrive à 1,25 cm (½ po) du rebord. Ce terreau est spécialement conçu pour la culture des plantes potagères en contenant.

Fertilisation et entretien.

Utilisez un engrais équilibré pour favoriser une croissance saine. Pincez les extrémités des plantes pour encourager la ramification et retirer les fleurs pendant les premières semaines pour permettre un meilleur développement des racines.

Pollinisation

Les piments se pollinisent naturellement avec le vent et les insectes pollinisateurs. Ils sont généralement autofertiles. Si vous avez plusieurs plants de piments tout près les uns des autres, les graines contenues dans les piments créeront des hybrides si elles sont semées l’année suivante.

Récolte.

Les piments peuvent être récoltés une fois qu’ils ont atteint leur pleine maturité. C’est vraiment à ce moment-là qu’ils atteignent leur pleine ‘puissance’. La version verte du piment est toujours moins épicée que sa version mature. Un détail important peu connu de tous est que les piments ne mûrissent plus une fois récoltés contrairement aux tomates par exemple! Donc nul besoin de les installer près d’une fenêtre.

En suivant ces étapes simples, vous serez sur la bonne voie pour récolter vos propres piments délicieusement piquants. Profitez de la satisfaction de voir vos efforts se concrétiser dans vos plats et de partager vos récoltes avec vos amis et votre famille. Bonne culture!

En tête article Comment choisir son sapin naturel

Quelle variété de sapin naturel choisir cette année?

Les sapins naturels Fraser et Beaumier sont deux espèces couramment utilisées comme arbres de Noël, chacun avec ses propres caractéristiques distinctives. Ces deux variétés ont des aspects uniques qui les rendent populaires auprès des consommateurs pendant la saison des fêtes.

Une apparence bien différente

Le sapin Fraser (Abies fraseri) et le sapin Beaumier (Abies balsamea var. phanerolepis) se distinguent principalement par leur apparence, leur durabilité, leur parfum et leur disponibilité géographique.

La grande différence entre les deux réside dans leur apparence. Le sapin Fraser a tendance à avoir des branches plus fortes, plus raides et à conserver ses aiguilles plus longtemps que le sapin Beaumier. Les aiguilles du Fraser sont plates et plus rigides, tandis que celles du Beaumier sont plus douces et arrondies, mais elles ont tendance à se détacher plus facilement. Cela fait du sapin Fraser un choix attrayant pour ceux qui recherchent un arbre avec des aiguilles qui résistent mieux à la chute.

Est-ce que j'aurai des aiguilles partout?

En termes de durabilité, le sapin Fraser est souvent considéré comme ayant une meilleure tenue. Il a une excellente réputation pour conserver ses aiguilles pendant toute la période des fêtes, ce qui en fait un choix idéal pour ceux qui souhaitent acheter leur arbre tôt dans la saison. Le sapin Beaumier peut également conserver ses aiguilles, mais il a tendance à les perdre un peu plus rapidement que le Fraser.

L'odeur typique du temps des fêtes.

L’odeur est un autre aspect différenciateur. Les sapins Fraser dégagent un parfum agréable et rafraîchissant qui ajoute une ambiance festive à la maison. Cependant, le sapin Beaumier est également connu pour son parfum caractéristique, plus prononcé et typique du temps fêtes.

La disponibilité.

Sapin naturelEn ce qui concerne la disponibilité géographique, le sapin Fraser est souvent plus répandu dans certaines régions, notamment dans les Appalaches aux États-Unis et au Canada. Le sapin Beaumier est également présent dans ces régions, mais il peut être plus abondant dans d’autres zones comme le nord-est des États-Unis et certaines parties du Canada.

En conclusion, les sapins naturels Fraser et Beaumier sont deux choix populaires pour les arbres de Noël, chacun avec ses propres caractéristiques distinctives en termes d’apparence, de durabilité, d’odeur et de disponibilité. Le choix entre les deux dépend souvent des préférences individuelles en matière de style, de durabilité et de parfum pour créer l’ambiance parfaite de Noël à la maison.

Le Zamioculcas

Le Zamioculcas Zamiifolia : Une plante d’intérieur incroyable

Le Zamioculcas zamiifolia, souvent surnommé le ZZ plant, est une plante d’intérieur populaire qui mérite votre attention. Cette plante originaire d’Afrique est appréciée pour sa robustesse, sa beauté et ses avantages pour la santé. Dans cet article, nous explorerons tout ce que vous devez savoir sur le ZZ plant.

Ses origines

Le ZZ plant, dont le nom scientifique est Zamioculcas zamiifolia, est originaire des régions arides de l’Afrique de l’Est, notamment le Kenya et la Tanzanie. Cette plante appartient à la famille des Aracées et se caractérise par ses feuilles épaisses et brillantes, ressemblant à des plumes d’autruche. Ces feuilles sont généralement d’un vert foncé, mais certaines variétés peuvent avoir des reflets plus clairs.

C’est une plante d’intérieur compacte qui pousse lentement, ce qui en fait un excellent choix pour les petits espaces. Il peut atteindre une hauteur allant de 45 à 90 cm, mais sa croissance est généralement assez modérée.

Très facile d'entretien!

Le Zamioculcas ou ZZ PlantL’une des principales raisons pour lesquelles le ZZ plant est si populaire est sa facilité d’entretien. Il est tolérant à la sécheresse et peut survivre pendant de longues périodes sans arrosage fréquent. En fait, il est préférable de laisser sécher complètement le sol entre deux arrosages pour éviter la pourriture des racines. Le ZZ plant prospère dans des conditions de faible luminosité, ce qui en fait une excellente option pour les espaces avec peu de lumière naturelle.

L’humidité de l’air n’est généralement pas un problème pour le ZZ plant, ce qui signifie qu’il s’épanouira dans un large éventail de paramètres de soins. Cependant, il est essentiel de le garder à l’abri des températures extrêmement froides, car il est sensible au gel.

La variété Raven se caractérise par un feuillage violet foncé, presque noir, qui apparaît d’abords sous une couleur vert lime vif et s’assombrit avec le temps.

La variété Chameleon a une nouvelle pousse qui émerge d’une nuance brillante de jaune doré avant que les feuilles ne mûrissent pour devenir un vert foncé profond et riche.

Avantages pour la Santé

Outre son aspect esthétique, le ZZ plant offre également des avantages pour la santé. Comme de nombreuses plantes d’intérieur, il contribue à purifier l’air en éliminant les polluants courants tels que le formaldéhyde, le xylène et le toluène. De plus, il peut augmenter l’humidité de l’air dans votre maison, ce qui est bénéfique pour la santé respiratoire.

Toxicité

Bien que le ZZ plant soit une plante d’intérieur relativement facile à entretenir, il convient de noter qu’il est toxique pour les animaux domestiques s’ils en ingèrent. Il est donc préférable de le placer hors de portée de vos amis à quatre pattes.

Le Zamioculcas zamiifolia, ou ZZ plant, est une plante d’intérieur exceptionnelle qui ajoute une touche de verdure à votre espace tout en étant facile à entretenir. Avec ses avantages pour la santé et sa robustesse

La culture des pétunias

La culture du pétunia

Le pétunia, une plante annuelle originaire d’Amérique du Sud, est largement apprécié pour ses magnifiques fleurs en forme de trompette et ses couleurs éclatantes. Il existe de nombreuses variétés de pétunias, allant des types miniatures aux pétunias retombants, offrant une palette de couleurs impressionnante. Dans cet article, nous vous guiderons sur les étapes de base à suivre pour cultiver et entretenir vos pétunias tout l’été.

Choisir le bon emplacement

LA règle d’or? Le soleil! Assurez-vous de planter vos pétunias dans un endroit où ils recevront au moins 6 heures de soleil par jour. Un sol bien drainé est essentiel pour éviter que les racines ne pourrissent. Si votre sol est lourd et argileux, améliorez-le en y incorporant du compost. À la Pépinière Villeneuve, nous avons un terreau spécialisé pour tous les types de plantations. Pour la plantation en pleine terre, utilisez le terreau 3 en 1 Vivaces et annuelles. Pour la plantation en pot/balconnière, utilisez le terreau Contenant/Véranda.

Terreau Veranda de Fafard
Terreau 3 en 1 pour annuelles et vivaces
Plantation des Pétunias

Les pétunias peuvent être plantés à partir de graines, de boutures ou de jeunes plants. Tôt en saison, nous rendons disponibles des pétunias sous formes de boutures. Il s’agit d’un choix plus économique dans le cas ou vous auriez besoin d’en avoir une grande quantité. Sinon, dès le mois de mai, nous avons une très grande variété de pétunias en pots dans notre serre. Les pétunias sont sensibles au gel, il est donc préférable de les planter après les dernières gelées du printemps. Veillez à espacer les plants d’environ 20 à 30 cm pour permettre une croissance optimale et une bonne circulation de l’air.

Arrosage et Fertilisation

Les pétunias nécessitent un arrosage régulier, en particulier par temps chaud et sec. Veillez à garder le sol uniformément humide, mais évitez tout excès d’eau, car cela peut entraîner la pourriture des racines. Utilisez un engrais équilibré pour favoriser une floraison abondante. Besoin d’aide dans votre choix d’engrais? Passez en magasin, nous pourrons vous proposer différentes gammes incluant des produits biologiques.

Taille et entretien

Pour encourager une croissance buissonnante et une floraison continue, il est important de tailler régulièrement les pétunias. N’aillez pas peur! Le meilleur signe qui montre qu’une taille est de mise est lorsque le milieu de votre plan commence à être dégarni. Tailler de moitié votre plant et il vous en remerciera. Une bonne taille favorisera grandement la production de nouvelles fleurs. Vous pouvez également tailler légèrement la plante pour la maintenir compacte et éviter qu’elle ne devienne trop envahissante.

Lutte contre les Maladies et les Ravageurs

Les pétunias sont sensibles à certaines maladies fongiques, comme la pourriture des racines. Pour prévenir ces problèmes, veillez à maintenir une bonne circulation de l’air en espaçant correctement les plants. Si vous observez des signes de maladie, traitez rapidement les plantes avec un fongicide approprié. En ce qui concerne les ravageurs, les pucerons et les limaces peuvent parfois s’attaquer aux pétunias.

Variétés de Pétunias

Il existe une grande variété de pétunias parmi lesquels choisir, chacun offrant des caractéristiques uniques. Lors de votre visite à la pépinière, vous pourrez choisir en des variétés retombantes et semi retombantes. Les variétés retombantes seront plus appropriées pour une plantation en jardinière ou en balconnière.

Variétés retombantes

  • Les supertunias: Variété auto-nettoyante et florifère. Disponibles en format de pot 4,5 ».
  • Pétunias wave: Le plus retombant de nos pétunias. Disponibles en caissettes de 6 plants.

Variétés semi-retombante

  • Crazytunia: De grosses fleurs aux couleurs hors du commun! Disponibles en pot de 4,5 ».
  • Scoop: Variété beaucoup plus compacte avec une floraison plus tôt! Disponibles en pot de 4,5 ».
  • Supercal: Une multitudes de fleurs sur un plant autonettoyant. Disponibles en pot de 4,5 ».
  • Grandiflora: Grandes fleurs! Disponibles en caissettes de 9 plants.

En suivant ces conseils de base pour la culture et l’entretien des pétunias, vous pourrez profiter de magnifiques fleurs tout au long de la saison. Que vous soyez un jardinier débutant ou expérimenté, les pétunias sont une option idéale pour ajouter de l’éclat à votre jardin.

Comment planter les vivaces l'automne

Comment planter les vivaces l’automne?

Alors que beaucoup de jardiniers se concentrent sur leurs récoltes d’automne et préparent leur jardin pour l’hiver, l’ajout de vivaces peut apporter de nombreux avantages à long terme. Dans cet article, nous explorerons pourquoi planter des vivaces à l’automne est une excellente idée. Si vous avez repoussé l’aménagement d’une nouvelle plate-bande ou la plantation de quelques arbustes au printemps dernier, vous disposez de près de six semaines avant le premier gel sévère pour le faire. Dans plusieurs régions, vous pourrez procéder jusqu’en octobre, parfois même jusqu’au début de novembre.

Un enracinement solide avant l'hiver.

L’un des principaux avantages de planter des vivaces à l’automne est que cela donne aux plantes suffisamment de temps pour développer un système racinaire robuste avant l’arrivée de l’hiver. Les températures plus fraîches et les sols encore chauds encouragent les racines à pousser sans les stress de la chaleur estivale. Cela signifie que vos vivaces seront mieux préparées pour résister aux rigueurs de l’hiver et commenceront la saison de croissance suivante avec un avantage concurrentiel.

Moins d'arrosage requis.

En plantant des vivaces à l’automne, vous pouvez profiter des pluies automnales régulières pour arroser vos nouvelles plantations. Cela réduit la quantité d’arrosage manuel dont vous avez besoin de vous occuper. Les vivaces ont le temps de s’établir et de stocker de l’humidité dans leurs racines avant l’arrivée de l’hiver, ce qui les rend plus résistantes aux périodes de sécheresse qui peuvent survenir au printemps et en été.

Économie de temps au printemps.

En plantant vos vivaces à l’automne, vous économiserez du temps précieux au printemps. Alors que d’autres jardiniers sont occupés à creuser et à planter, vous pourrez vous concentrer sur d’autres tâches, comme la préparation de votre potager ou l’entretien de vos plantes existantes. De plus, les vivaces plantées à l’automne sont déjà bien enracinées, ce qui signifie qu’elles commenceront à pousser plus tôt au printemps, vous offrant une floraison plus précoce et une belle vue dès le début de la saison.

Un choix plus facile à faire!

Lorsque vous plantez des vivaces à l’automne, vous pourrez voir les plantes dans leur état actuel. Vous avez une meilleure idée de leur taille, de leur forme et de leur couleur. Cela vous permet de sélectionner les spécimens qui correspondent le mieux à l’esthétique de votre jardin, en évitant les surprises au printemps lorsque les plantes commencent à pousser. De plus, vous pourrez planifier l’aménagement de votre jardin de manière plus précise en fonction de la disposition des plantes.

Secrets d’une plantation automnale de vivaces réussie!
  • Creusez un trou aussi profond et trois fois plus large que la motte racinaire de votre vivace.
  • Amendez le sol si vous le jugez nécessaire. Notre compost marin est parfait pour enrichir le sol. Notre terreau plantation est un 3 en 1 (tourbe, compost, terre noire) et prêt-à-l’emploi. Notre Compost Biofor qu’en à lui améliore la structure des sols glaiseux tout en apportant les éléments nutritifs essentiels à une croissance saine et vigoureuse des vivaces.
  • Si des racines font le tour de la motte, détachez-les délicatement et dirigez-les vers l’extérieur.
  • Déposez la plante au centre du trou, puis ajoutez la quantité requise de mycorhize pour assurer une meilleure reprise.
  • Comblez le trou de terre, tassez doucement et arrosez abondamment.
  • Appliquez ensuite une couche de 5 à 10 cm de paillis. Ça peu être du paillis de cèdre, comme des feuilles déchiquetées ou du bois raméal. Le paillis préserve la chaleur du sol, ce qui prolonge la durée de l’enracinement.
  • Arrosez au besoin jusqu’aux gelées de manière à maintenir l’humidité du sol, sans jamais le détremper, jusqu’à la toute fin de la saison de croissance.
Nos suggestions de vivaces.
Alchemilla (Alchémille) - vivace

Alchemilla (Alchémille)

Astilbe - vivaces

Astilbe

Bergenia - vivaces

Bergenia

Hemerocallis (Hemerocalle) - vivaces

Hemerocallis (Hemerocalle)

Hosta - vivaces

Hosta

Lillium (Lys) - vivaces

Lillium (Lys)

Leucanthemum (Marguerite) - vivaces

Leucanthemum (Marguerite)

Phlox - vivaces

Phlox

Dianthus (Oeillet) - vivaces

Dianthus (Oeillet)

Papaver oriantal (Pavot d'Oriant) - vivaces

Papaver oriantal (Pavot d'Oriant)

Paeonia (Pivoine) - vivaces

Paeonia (Pivoine)

La plantation d'une haie de cèdres

Comment bien choisir son cèdre?

Planter une haie de cèdre offre de nombreux avantages esthétiques, fonctionnels et environnementaux, ce qui en fait un choix populaire pour délimiter les propriétés et créer des espaces privés et agréables. Saviez-vous qu’en raison de sa densité, le feuillage du cèdre peut agir comme un écran antibruit naturel, absorbant une partie du bruit provenant de la circulation ou de tout autre bruit ambiant?

Quand vient le moment de votre visite au centre-jardin, vous vous rendrez rapidement compte que plusieurs choix de cèdres s’offrirons à vous; mais comment choisir?

Les cèdres cultivés en pots, un choix très judicieux.

Thuya occidentalis - Cèdre blanc 150 cm, 5 gallonsLes cèdres cultivés en pots sont un choix très judicieux. Ils ont l’avantage d’être faciles à planter, un détail qui n’est pas à négliger! Comme ils ont déjà un bon système racinaire ainsi qu’une bonne motte de terre, il n’est pas nécessaire de creuser très profondément votre sol et peuvent être planté à tout moment entre mai et octobre. Comme leurs racines sont bien protégés, leur reprise est presque immédiate et leur développement est sans choc de transplantation. Comment s’en passer?

Si vous voulez que votre haie soit vigoureuse très rapidement, c’est sans aucune doute vers le cèdre en pot qu’il faut vous tourner comme notre Thuya Occidentalis (cèdre blanc). Ils reçoivent tous les nutriments dont ils ont besoin directement à la pépinière, ce qui favorise leur croissance et leur résistance aux maladies et aux ravageurs. De votre côté, après la plantation, abstenez-vous d’ajouter de l’engrais. Il faut plutôt lui laisser le temps de s’enraciner. Le printemps suivant la plantation, appliquez un engrais granulaire comme notre engrais pour haie de cèdres et conifères de Numix. L’engrais pour haies de cèdres et conifères Numix est formulé pour favoriser la croissance des végétaux. Cependant, il est important que vous cessiez l’application quand arrive la mi-juillet. Si vous le faites, votre haie de cèdres produira de nouvelles pousses qui, étant trop fragiles, ne survivront pas au froid de l’hiver. Nos spécialistes pourront bien entendu vous fournir toutes les informations lors de votre visite.

Vous hésitez encore? Sachez que leur reprise immédiate et leur développement sans choc de transplantation offrent un avantage significatif. De plus, ils sont plus faciles à manipuler et à planter, et leur santé est généralement meilleure. Vous avez besoin d’accompagnement pour la plantation? Jetez un œil à notre article Comment planter une haie de cèdres et passez nous voir en magasin. Nous vous aiderons à faire votre choix avec conseils et astuces inclus!

En tête de l'article Les Calatheas

Les Calatheas

Les Calatheas sont des plantes d’intérieur appartenant à la famille des Marantacées. Elles sont originaires des régions tropicales d’Amérique du Sud, comme le Brésil et la Colombie. Ces plantes sont appréciées pour leurs feuilles colorées et vibrantes, qui présentent souvent des motifs complexes.

Calatheas Cora
Calathea Cora

Les Calatheas sont couramment cultivées comme plantes d’intérieur en raison de leur belle apparence. Elles préfèrent un environnement chaud et humide, avec une exposition à la lumière indirecte. Elles conviennent donc très bien aux salles de bains ou aux pièces avec une humidité relative élevée.

L’une des caractéristiques les plus remarquables est leur mouvement de feuilles, qui se plient et se referment le soir.. Ce phénomène est connu sous le nom de « nyctinastie » et est contrôlé par le rythme circadien des plantes. Ce mouvement est également influencé par la lumière, la température et l’humidité.

Il existe de nombreuses variétés, notamment la Calathea ornata, la Calathea roseopicta, la Calathea lancifolia et la Calathea medallion. Chacune de ces variétés présente des motifs et des couleurs uniques, allant du rose au pourpre, en passant par le vert et le blanc.

Pour prendre soin d’une Calathea, il est recommandé de lui fournir un sol bien drainé et de l’arroser régulièrement pour maintenir un niveau d’humidité adéquat. Il est également préférable de fertiliser la plante tous les mois au printemps et en été, en utilisant un engrais liquide dilué. De plus, il est important d’éviter les courants d’air et les fluctuations de température.

En résumé, les Calatheas sont des plantes d’intérieur attrayantes et faciles à entretenir, qui apportent une touche de couleur et de vie à n’importe quel espace. Leurs feuilles vibrantes et leur mouvement nocturne en font des plantes fascinantes à observer.

Calatheas Fasciata
Calathea Fasciata
Calatheas Sanguinea
Calathea Sanguinea
Calatheas Network/Matrix
Calathea Networck/Matrix

Comment cultiver les pivoines?

Avec ses très grandes fleurs en général parfumées, la pivoine est l’une des vedettes du jardin à la fin du printemps. Sa culture est plutôt facile, à condition de la laisser tranquille, de ne pas la transplanter aux 3 ans.

En plantant des pivoines qui fleurissent au début de la saison, à mi- saison, et également des variétés à floraison tardive, vous pouvez avoir des pivoines fleuries pour 6 à 8 semaines! Pour réussir de belles fleurs, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

La pivoine a ses exigences

Première chose à ne pas négliger est l’ensoleillement. Notez qu’elle poussera beaucoup mieux en plein soleil (au moins 6 heures) même si elle tolère une ombre légère. Privilégiez le soleil de l’après-midi qui lui est beaucoup plus fort. Saviez-vous que plus il fera froid l’hiver, plus la floraison sera abondante durant l’été?

Si des arbres ou des arbustes se trouvent à proximité, il se peut que les fleurs soient plus petites. Pourquoi? Simplement en raison de la concurrence des racines. Prévoyez donc de l’espace autour pour ne pas sacrifier une belle floraison. Pensez également à choisir un endroit à l’abri des forts vents. Les pivoines préfèrent un sol bien drainé avec un pH de 6,0 à 7,0.

Comment planter vos pivoines?

Comment planter les pivoinesAmeublissez bien le sol avant la plantation en faisant un apport de compost ou de fumier bien décomposé, ainsi que de la mousse de tourbe. Facilitez-vous la vie en choisissant simplement notre formule prêt-à-l’emploi le terreau 3 en 1 pour vivaces et annuelles de Fafard! Espacez les plantes de 60 cm à 1 m ou plantez les pivoines arbustives isolément. Dans les deux cas, veillez à creuser des trous assez profonds. Assurez-vous que les tiges ne soient pas plus de 5 centimètres au-dessous de la surface du sol lorsque le remplissage est terminé.

Les pivoines supportent mal la transplantation et demandent un minimum d’un an pour refleurir après transplantation ou division (qui se fait fin août ou début septembre). Il faut se souvenir que les pivoines sont des plantes qui vivront 25 ans et plus dans le jardin et qu’elles sont profondément enracinées; la seule fois où vous pouvez préparer correctement le sol, c’est avant la plantation.

Au printemps, lorsque les tiges ont environ 5 à 8 centimètres de haut, vous pouvez appliquer ½  tasse par plante d’un engrais de type 7/14/14 et/ou ajouter un bon compost comme le Compost marin.

Enlevez les fleurs dès qu’elles fanent pour empêcher le développement des graines qui pourraient utiliser des réserves alimentaires nécessaires. La fleur fanée doit être enlevée juste en dessous de la fleur, laissant le feuillage aussi intact que possible.

Ne vous effrayez pas des fourmis qui se baladent sur les boutons de vos fleurs, elles apprécient les sucs qui s’en dégagent et ne font pas de dommages.

Plantez des pivoines dans votre jardin cette année, vous pourrez profiter durant au moins 25 années de leur doux parfum et de leurs couleurs éclatantes.

Quelques suggestions

Pivoine Celebrity

H: 90cm L: 60cm Zone: 4 Floraison: 5-6
Ensoleillement: Soleil/ mi-ombre
Impressionnante fleurs doubles roses avec le cœur orné de pétales blancs.

Pivoine (Paeonia) jap. 'Barrington Belle'

Pivoine jap. ‘Barrington Belle’

H: 85cm L: 90cm Zone: 3 Floraison: 6-7
Ensoleillement: Soleil
Fleurs rose foncé au cœur bordé or, légèrement parfumées, attire les papillons.

Pivoine ‘Landcaster Imperial’

H: 65cm L: 65cm Zone: 4 Floraison: 6-7
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Pivoine tardive à la fleur blanche de style bombe. Légèrement parfumée.

Pivoine ‘Mrs. Franklin D. Roosevelt’

H: 90cm L: 90cm Zone: 4 Floraison: 6
Ensoleillement: Soleil/ mi-ombre
Fleur double de type classique, rose coquillage. Parfumée.

Pivoine lac. ‘Scarlet O’Hara’

H: 90cm L: 90cm Zone: 3 Floraison: 6
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Fleur simple, rouge écarlate aux étamines jaune vif.

Pivoine (Paeonia) Top Brass

Pivoine ‘Top Brass’

H: 90cm L: 90cm Zone: 3 Floraison: 6
Ensoleillement: Soleil
Fleur double, bombée, parfumée. Blanc-crème au cœur teinté de rose et jaune.

Pivoine lac. ‘White Wing’

H: 90cm L: 90cm Zone: 3 Floraison: 6
Ensoleillement: Soleil/ mi-ombre
Grande fleur simple, blanc pur à étamines jaunes contrastantes. Mi-saison. Spectaculaire.

Pivoine ‘Whopper’

H: 90cm L: 90cm Zone: 3 Floraison: 6
Ensoleillement: Soleil
Grande fleur ébouriffée rose satiné au centre en dôme rose-crème. Parfumée.

Baies de Goji

Qu’est-ce que la baie de Goji?

La baie de Goji, aussi connue sous le nom de Lycium barbarum, est un arbuste qui gagne à être utilisé dans vos aménagements comestibles. Ses baies allongées rouge-orangé à rouge vif à maturité se récoltent en fin d’été. On le cultive généralement en l’attachant à un support comme un treillis ou une clôture.

Un fruit intéressant

La baie de Goji est une source importante de nombreux nutriments et vitamines. En effet, sa concentration en vitamine C (42mg/100g) est comparable à celle d’un citron frais. Elle contient également des vitamines B1, B2, B6 et E en plus de contenir de la bêta-carotène, de la riboflavine, de la thiamine, des protéines et des fibres.

Son utilisation en cuisine

On utilise les baies de Goji autant dans des plats salés que sucrés. En fait, on peut utiliser les baies séchées comme on le ferait pour des raisins   secs : dans des biscuits, des salades ou encore un mélange montagnard. On peut utiliser les baies fraîches ou réhydratées dans des salsas, des sauces tomates, des confitures ou encore des crèmes glacées.

Les fruits ont un goût qui ressemble un peu à un croisement entre une canneberge et une griotte. Ils sont fragiles lorsqu’ils sont bien mûrs et frais.

La culture des baies de Goji

Les baies de Goji proviennent d’un arbuste sarmenteux, c’est-à-dire que ses tiges longues et minces sont flexibles et retombent vers le sol lorsqu’elles atteignent une certaine longueur. Lorsque les tiges touchent le sol, elles ont tendance à s’y enraciner et, ainsi, former un nouveau plant. Pour éviter la propagation involontaire de l’arbuste, on peut attacher les branches à un support pour la cultiver en hauteur. Il est également recommandé de tailler les branches poussant trop près du sol.

Le Lycium barbarum est un atout pour lutter contre l’érosion des sols et il tolère la sécheresse une fois établi. Cependant, en cas de sécheresse la production de fruits peut être altérée. Il préfère les sols drainés, riches et légèrement alcalins. Taillez-le au début du printemps et retirez le bois mort. Offrez-lui un endroit au plein soleil pour assurer une bonne production de fruits et les dégustez une fois qu’ils sont bien mûrs.

Confiture de baies de Goji

Ingrédients

  • 200 g de baies de Goji déshydratées
  • De l’eau*
  • 180 g  sucre
  • 1 c. thé de vanille

Préparation

  1. Mettre les baies de Goji dans une casserole, et ajouter de l’eau pour juste couvrir
  2. Laisser les baies de Goji se réhydrater 30 minutes (il n’est pas nécessaire qu’elles soient complètement réhydratées)
  3. Ajouter le sucre et la vanille
  4. Amener à ébullition
  5. Réduire le feu et laisser mijoter de 7 à 10 minutes
  6. Mettre en pots et garder au frigo

Déguster au petit déjeuner sur des croissants ou des rôties ou en garniture sur un gâteau ou de la crème glacée, etc.

* Si vous utilisez des baies de Goji fraîches, omettre l’eau.

Confiture Baies de Goji
Photo by Vesiraja Media on Unsplash
Sources

Low,  Kathleen. 2019. Asian Fruits and Berries : Growing them, Eating Them, Appreciating Their Lore. McFarlane & Company Inc Publishers : North Carolina, pp. 80-87

Jianjun Chen, ChihCheng T. Chao, Xiangying We. 2018. Gojiberry Breeding: Current Status and Future Prospects, Institute of Food and Agricultural Sciences, Mid-Florida Research and Education Center, University of Florida

Szot Iwona, Zhurba Mykhailo, Klymenko Svitlana. 2020. Pro-Health and Functional Properties of Goji Berries (Lycium spp.) University of Life Sciences, Faculty of Horticulture and Landscape Architecture, Lublin, Poland

Christina Chay. 2015 : All about Dried Goji Berries, the Superfood Raisin. Bon Appétit Magazine. https://www.bonappetit.com/

En-tête article - aloe vera - aloes des barbades

L’aloe vera ( aloès des Barbades)

L’aloe vera, communément appelé l’aloès des Barbades, est surtout connu pour ses propriétés médicinales. Ses feuilles renferment un gel cicatrisant. En cas de coupure ou de brûlure, coupez simplement la pointe d’une feuille et appliquez le gel sur votre plaie. Très pratique! Cette plante est aussi parfaite pour ceux qui oublient très souvent d’arroser. En effet, elle aime être négligée.

Cultiver l’aloe

L’aloe nous vient du bassin méditerranéen. Ici, cette plante succulente aime bien le soleil direct ou indirect (beaucoup de lumière) et tolère même l’air sec de nos maisons en hiver. Comme elle est très prisée pour ses propriétés thérapeutiques, la plupart des gens gardent cette plante à proximité pour y avoir accès rapidement en cas de blessure par exemple, dans la cuisine, la chambre ou la salle de bain.

Trouvez-lui un bord de fenêtre et ce sera parfait. L’été vous pouvez bien sûr la placer sur la terrasse et même la planter en pleine terre.

Comment l’arroser?

C’est assez simple : attendez que le terreau sèche complètement avant d’arroser. Calculez environ toutes les 3 ou 4 semaines. L’aloe ne tolère pas du tout les excès d’arrosage. Si vous remarquez que les feuilles brunissent, c’est qu’il y a trop d’eau et que les racines ont commencé à pourrir.

De mars à octobre, ajoutez un engrais tout usage comme une formule 20-20-20 à votre eau. L’hiver, on cesse la fertilisation et même l’arrosage.

Quand rempoter?

Au printemps vous pourrez faire un rempotage. En fait, il faut s’assurer que votre aloe ne soit pas trop à l’étroit dans son pot. Vérifiez la densité des racines. Optez pour un pot en terre cuite légèrement plus large que le précédent. La terre cuite permettra à la plante de bien respirer et facilite l’évaporation de l’eau. Assurez-vous que votre pot et percé pour que l’eau puisse bien s’écouler.

Pour ce qui est du terreau, nous vous conseillons un mélange spécialement conçu pour les plantes grasses et cactus. Ce mélange permet à l’eau de bien se drainer.

Problèmes et maladies!

L’aloe est peu sujet aux insectes! Par contre vous verrez très rapidement des symptômes en cas d’une mauvaise gestion de l’arrosage; si les feuilles sont molles ou flétries, c’est peut-être dû à un manque ou un excès d’eau. Pour corriger un excès d’eau, effectuez un rempotage et tout devrait entrer dans l’ordre. Sinon, surveillez tout de même l’apparition des insectes les plus typiques des plantes d’intérieur comme la cochenille.

Back To Top
Rechercher