skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

Travaux D'automnes

Les travaux d’automne au jardin

La température baisse et les arbres changent de couleurs. L’automne est là! Cette saison est idéale pour effectuer plusieurs travaux au jardin puisqu’il est agréable d’être à l’extérieur sur son terrain. Par où commencer?

Pur fumier de pouleL’automne est aussi un bon moment pour fertiliser, mais… tout est une question de ‘timing’. Le sol doit avoir suffisamment refroidi pour que les plantes aient cessé leur croissance. Quand vos arbres et arbustes auront perdu leurs feuilles, ce sera le temps.

Vous pouvez appliquer un engrais à gazon de type 10-0-15 ou des granules Fertilo 5-3-2

En conditions froides, les substances nutritives de l’engrais apportées au sol descendront lentement au niveau des racines et seront absorbées dès le printemps suivant.

Arbres, arbustes et conifères
  • Nettoyer le sol au pied des rosiers pour limiter la propagation de maladies.
  • Irriguer abondamment les conifères et les plantes à feuillage persistant.
  • Attacher les arbustes et les conifères érigés.
  • Épandre du compost  à la base.

Vivaces
  • Couper les fleurs fanées et le feuillage flétri.
  • Diviser et transplanter au besoin à l’aide d’un terreau de plantation.
  • Rabattre les iris, les hémérocalles et les hostas.
  • Tailler les grimpantes au besoin.

Annuelles et bulbes

Potager
  • Récolter la plupart des légumes fragiles au froid.
  • Récolter les herbes fraîches pour la conservation.
  • Protéger les légumes plus résistants des gelées nocturnes.

Arbres fruitiers et petits fruits
  • Couper les drageons à la base et les gourmands.
  • Ramasser les fruits tombés.

Pelouse
  • Redessiner les bordures de plates-bandes.
  • Diminuer la hauteur de la tonte et l’arrosage.
  • Réparer les zones endommagées, réensemencer la pelouse existante ou semer de nouvelles parcelles à l’aide des semences à gazon pour situations ombragées ou ensoleillées.

Arbres, arbustes et conifères
  • Installer les piquets pour protection hivernale avant les gels.
  • Installer les filets protecteurs pour conifères.
  • Rabattre et buter les rosiers non rustiques.
  • Attacher les arbustes, rosiers et conifères.
  • Arroser abondamment les conifères et arbustes à feuillage persistant.
  • Épandre du compost à leur base.
  • Installer les protections hivernales après les premières chutes de neige.
  • Protéger le tronc des jeunes plantations à l’aide d’une spirale de plastique blanche.
  • Effectuer une dernière taille au besoin (érables et bouleaux).

Vivaces
  • Tailler les clématites et les grimpantes au besoin.
  • Vérifier la solidité des tuteurs pour les grimpantes.
  • Rabattre les tiges florales (sauf les graminées).
  • Tailler le feuillage des iris, hémérocalles et hostas.
  • Désherber et biner une dernière fois.

Annuelles et bulbes

Potager
  • Récolter les derniers légumes et fines herbes.
  • Pailler avec un paillis de cèdre les légumes et petits fruits qui demeurent au potager pendant l’hiver (fraises, poireaux, oignons, ail, carottes, etc.).
  • Épandre 5 cm de compost partout au potager.

Arbres fruitiers et petits fruits
  • Ramasser les feuilles mortes et les fruits tombés au sol.
  • Tailler les tiges des framboisiers qui ont fructifiées.
  • Protéger le tronc des arbres contre les rongeurs à l’aide d’une spirale de plastique blanche.
  • Retirer les pièges installés au printemps.

Pelouse
  • Ramasser les feuilles au sol.
  • Effectuer une dernière tonte à 5 cm de hauteur.
  • Réparer les zones endommagées avec des semences à gazon pour soleil ou ombre.

Arbres, arbustes et conifères
  • Installer les protections hivernales après une bonne chute de neige.
  • Placer les cônes à rosiers après une bonne chute de neige.
  • Amasser de la neige au pied des conifères.
  • Protéger le tronc des jeunes plantations contre les rongeurs à l’aide d’une spirale de plastique blanche.

Vivaces
  • Attacher les graminées.
  • Protéger les vivaces fragiles avec un paillis de cèdre lorsque le sol est gelé.

Potager
  • Pailler avec un paillis de bois raméal les légumes et petits fruits qui demeurent au potager pendant l’hiver (fraises, poireaux, oignons, ail, etc.).

Pelouse
  • Ramasser les dernières feuilles mortes.
  • Effectuer une dernière tonte à 5 cm.
  • Faire un semis en dormance

Le savon noir

Marius Fabre a mis au point un savon noir prêt à l’emploi pour le jardin avec une facilité d’application inégalable. Plus besoin de le diluer, il suffit de vaporiser!

Savon noir Spécial Jardin 500ml“Spécial Jardin” est l’allié naturel de vos plantes et potagers, pour les protéger des pucerons et autres insectes. Il est fabriqué à base du savon noir Marius Fabre dont la formule est brevetée et doit sa couleur naturelle à l’huile d’olive qu’il contient. Déjà dilué, il est utilisé pour nettoyer la fumagine laissée par les pucerons, cochenilles…sur les feuilles des végétaux (rosiers, plantes d’ornements, arbres fruitiers, plantes potagères…), et protège ainsi les plantes de ces insectes. A base d’huile exclusivement végétale, sans colorant, sans solvant, sans conservateur, c’est un produit naturel, écologique et économique, qui prend soin de l’homme et de l’environnement. Il est utilisable en Agriculture biologique, conformément au règlement CE n°834/2007.

Bien agiter avant emploi. Vaporiser sur vos végétaux. Renouveler l’opération plusieurs fois si nécessaire. Éviter de vaporiser en plein soleil ou par forte chaleur.

La gamme SPÉCIAL JARDIN est le seul produit de la gamme de savon noir HOMOLOGUÉ pour l’utilisation sur les insectes au jardin

Nous offrons également en magasin, une gamme de savon noir pur, très prisé pour c’est propriétés nettoyantes. Il est fabriqué à partir d’huile d’olive. Fortement concentrée, c’est elle qui lui donne sa jolie couleur brun foncé. Fabriqué à base d’huile végétale, sans solvant et sans colorant, il est biodégradable et respectueux de l’environnement.

Il nettoie les sols et tous types de surfaces. Il dégraisse également fours, plaques, hotte, poêles, etc. Pour vos fenêtre, il est un très bon allié! Il détache nappes, serviettes, torchons…
Utilisez-le pur pour le linge, la lessive, la vaisselle, les surfaces grasse telles que les fours, hottes et inserts. Diluez-le pour les sols, vitres et autre surfaces (environ 2c. à soupe de savons pour 5 l d’eau chaudes). Il est sans rinçage.
Plusieurs autres produits disponibles sur le site de la savonnerie Marius Fabre

Outils pour jardiner

Tout bon jardinier doit avoir les BONS outils pour bien travailler, qu’il soit petit ou grand! Pour faire de nouvelles plantations ou encore pour l’entretien général, toute la famille peut mettre la main à la pâte. Si les plus petits veulent impliquer, le premier pas vers le jardinage est un bon équipement. Il est important de trouver les bons outils adaptés à leurs petites mains. Voici nos suggestions:

La pelle et la bêche

Pelle pour enfant

Leurs principales utilisations est de creuser et/ou arracher donc les enfants un peu plus forts les utiliseront.  Elles peuvent également servir à aérer et mélanger le sol en le retournant. N’oubliez pas, une bonne préparation du sol est la clé du succès!  Assurez-vous d’opter pour un modèle léger et qui a un rebord afin de pouvoir y apposer son pied.

La truelle (petite pelle)

Truelle

Tout le monde peut l’utiliser! C’est probablement le premier outil qui sera utilisé par les enfants puisqu’il est léger et leur permettra d’explorer la terre, peu importe la grandeur de la main. C’est un essentiel au jardin pour arracher des plants sans abîmer les racines et creuser des petits trous afin de les mettre en place.

La griffe

Griffe

C’est l’outil idéal pour le désherbage. Étant donné que les dents peuvent être pointues, garder une surveillance accrue au petit bout-choux qui commence.  Les plus grands pourront éventuellement participer à la plantation des semis! La griffe leur permettra de faire des sillons et de tracer des lignes dans le sol. Ils pourront par la suite y déposer de petites semences.

 

Le râteau

Râteau

Toute la famille peut l’utiliser l’automne lors de l’opération ‘ramassage des feuilles’, mais  il est également utile toute l’année pour enlever divers débris. Au printemps, demander aux enfants le vous aider à racler la pelouse afin de l’aérer. Non seulement le travail sera beaucoup plus rapide si tout le monde participe, mais c’est aussi très facile.

 

Un arrosoir

Arrosoire enfants

L’eau c’est la vie vous le savez sûrement déjà. Les enfants affectionnent particulièrement cette activité. Quel enfant n’aime pas jouer dans l’eau? Afin de mieux contrôler la quantité d’eau versée par les enfants, choisissez un petit modèle très léger. Il est important de sensibiliser vos enfants l’arrosage puisque c’est une étape essentielle. Pourquoi ne pas leur lire notre article: l’eau c’est la vie.

 

Des gants

Gants enfants

Si vos enfants s’impliquent beaucoup dans le jardinage, il est très important de protéger leurs mains. Non seulement peuvent-ils se blesser par exemple en touchant un rosier, mais ils peuvent aussi avoir une réaction allergique, des brûlures ou des dermatites lors du désherbage. Profitez-en pour les laisser choisir la couleur! Ils seront encore plus excités. La meilleure chose à faire est de faire essayer la paire de gants à votre enfant. Trop grands, les gants deviennent gênants, trop petits ils compriment les mains. Nous vous suggérons d’opter pour un modèle qui respire, légers et dont l’intérieur de la main est en caoutchouc.

Les 10 Commandements du jardinier

Tu aimerais concevoir  ton propre jardin cet été? C’est très amusant et tu verras que tu seras très fier de récolter tes propres légumes. Pour t’assurer une belle réussite, il est important que tu prennes connaissance des règles pour être un jardinier(ère) hors pair.  Tes parents jardinent peut-être depuis longtemps, alors n’hésite pas à leur demander conseil; il n’y a rien de mieux que d’apprendre d’un jardinier expérimenté. Alors allons-y avec les 10 commandements du jardinier.

Tu n’auras pas peur de te salir

Hé oui! Travailler dans l’eau et la terre peut-être salissant.

Tu planifieras ton jardin.

Il faut bien penser à ce que tu aimerais y planter. Vérifie bien l’ensoleillement et l’accès à l’eau pour choisir un endroit où elles pourront grandir. Pense aussi à le rendre facilement accessible.

Tu t’informeras sur les plantes et de leurs besoins.

Pour être un bon jardinier, il faut connaitre un peu chaque plante que tu adoptes. De quoi a-t-elle besoin (espace, engrais, terre, etc.)?

Tu auras un endroit accueillant pour tes plantes.

Que ça soit en pots ou en pleine terre, il faut que tu ais un beau sol riche en compost pour y installer tes plantes. Elles auront besoin de beaucoup de nourriture.

Tu t’équiperas des bons outils.

As-tu une pelle, un arrosoir, etc.?

Tu auras de la patience.

Les plantes poussent à leur rythme, les légumes peuvent prendre du temps à être prêt. Certaines plantes sont frileuses, il ne faut pas les sortir trop tôt en mai.

Tu seras prêt à arroser tes plantes régulièrement.

L’eau c’est la vie, les plantes en pots doivent être arrosées tous les jours.

Tu défendras tes plantes de ses ennemis.

Les abeilles sont tes amis, mais d’autres insectes peuvent les attaquer. Il faudra également retirer toutes les mauvaises herbes afin de laisser toute la place à tes plantes.

Tu donneras beaucoup d’amour à tes plantes.

Si tu donnes de l’attention à ton jardin tous les jours, il te le rendra! Tu seras fier de pouvoir récolter de beaux légumes.

Tu t’amuseras.

C’est l’étape qu’un jardinier de doit pas oublier. Parfois tu auras peut-être moins envie d’y travailler! Dans c’est moments là, pense à la belle récolte que tu auras.

La théorie du Sandwich

Sais-tu à quel point la qualité de la terre est importante à la pousse des légumes et des végétaux? Dans les faits, la terre est la nourriture des plantes. Comme pour toi, sans nourriture les plantes ne peuvent survivent. Aujourd’hui, parlons de l’importance d’avoir une terre riche pour la plantation.

L’exemple d’un sandwich

Utilisons l’image d’un bon sandwich pour comprendre. La terre à jardin, c’est comme le pain. C’est très bon, ça aide à tenir le sandwich, mais si on ne mange que du pain notre sandwich assez ennuyant et nous serons loin d’être rassasié! Il manque quelque chose. Le compost/fumier c’est comme le jambon ou le poulet.  En ajoutant quelque chose au pain, ça commence à ressembler un peu plus à un BON sandwich. Ensuite, nous avons l’engrais. On peut la comparer à la laitue ou aux autres garnitures que l’on met avec la viande. De la laitue…ce n’est pas dramatique de ne pas en avoir, mais c’est toujours meilleur avec! Pour l’engrais c’est pareil. Plus tu ajoutes d’éléments à ton sandwich, plus il sera appétissant. Pareil avec ton sol.

Quand n’est-il de la sauce? Si tu n’ajoute pas de mayonnaise ou de moutarde, ton sandwich risque de manquer de goût et d’être sec. On peut comparer les condiments avec la mousse de tourbe, surtout si c’est pour des plantations en pot. Elle est nécessaire afin d’avoir un bon mélange homogène. En pot, la terre a tendance à devenir sèche plus rapidement, il faut donc ajouter beaucoup de choses pour empêcher ça.

À la Pépinière Villeneuve, nous avons plusieurs sacs de terre qui sont des sandwichs en eux-mêmes, mes préférés sont:terreau-potager-urbain-contenant-legume-fines-herbes-fr-large

  • Le mélange PLANTATION: Mélange de terre, compost marin et mousse de tourbe, idéal pour les plates-bandes.
  • Le TERREAU POUR CONTENANT : Mélange de terre, fumier, mousse de tourbe, perlite et autres agents mouillants qui gardent la terre légère tout en gardant l’humidité, pour tout ce qui est pot pour l’extérieur.
  • Le terreau POTAGER URBAIN: conçut pour la culture des légumes en contenant puisqu’il contient plus de compost. C’est bien connu, les plants de tomates sont des grands gourmands!

En espérant que cela va t’aider à avoir de belles plantes en santé.

Catherine Villeneuve

Le Mois De Mars, Mois Du Renouveau

Le mois de mars, c’est le mois du renouveau.

Au mois de mars, nos plantes d’intérieur se réveillent et il est temps de les rempoter. C’est aussi, avec le mois d’avril, l’un des deux gros mois pour les semis: annuelles, légumes, vivaces. La plupart des plantes d’intérieur sont originaires des régions tropicales et subtropicales. Connaître leurs besoins particuliers pour mieux y répondre représente donc la clé du succès.

La fréquence

Habituellement, un jeune plant doit être rempoté plus souvent qu’un vieux plant, soit tous les ans ou tous les deux ans, s’il s’agit d’un plant qui croit lentement. Un signe qui ne trompe pas est la présence d’une couche blanche sur les parois du pot causée par l’accumulation de sels minéraux. Ils sont apportés à la plante par l’eau d’arrosage et les engrais.

Les grosses plantes, empotées dans de gros pots, profitent pour leur part d’une masse de terreau importante. On peut donc retarder les rempotages aux deux ans, trois ans ou même plus. On doit toutefois faire un surfaçage annuel, en enlevant le terreau en surface et le remplacer. Inutile de choisir un trop grand pot car la petite masse de racines sera
incapable d’absorber un grand apport d’eau. Elle risque même de pourrir s’il y a un excès d’arrosage. Augmentez le diamètre du pot de 2 cm à la fois pour les plantes dans des pots de 15 cm et moins, et de 4 cm pour les autres.

 Quel pot choisir pour ma plante ?

Est-il préférable d’opter pour un pot de terre cuite ou de plastique? Le pot de terre cuite est utilisé pour sa paroi poreuse favorisant l’aération de la terre. Elle y sèche trois fois plus rapidement que dans un pot de plastique. Les plantes de milieux secs comme les cactus, les plantes grasses, les fougères et les bégonias s’y plaisent bien. Le pot de plastique, lui, offre les avantages d’être plus économique, plus léger et plus facile à nettoyer.

Avant de rempoter notre plante, il est conseillé de faire tremper les pots de terre cuite n’ayant jamais servi dans l’eau de 8 à 12 heures avant de les utiliser. Pour les pots usagés, il est préférable de les laisser tremper quelques minutes dans l’eau chaude avec un peu d’eau de javel et de les nettoyer. Les pots de plastique peuvent être nettoyés simplement avec de l’eau savonneuse.

Voici les étapes à suivre :

  • Commencez par enlever la plante de sont ancien pot. Frappez légèrement le pot pour dégager le terreau des parois, puis tirer délicatement la plante en la tenant par la base. Une fois fait, faire une inspection des racines, si certaines font le tour du pot, sont noircies ou sèches, taillez-les. Puis, avec vos doigts, faites tomber une bonne partie de l’ancien terreau en le passant entre les racines. Assurez-vous surtout d’enlever le terreau en surface: c’est là où les toxines s’accumulent.
  • Anciennement on recommandait l’ajout de 2 cm de graviers ou quelques tessons de pots cassés dans le fond du pot. On s’est aperçu que c’était inutile et parfois même néfaste. Couvrez plutôt le trou de drainage avec une petite section de moustiquaire pour empêcher que le terreau ne sorte du pot quand vous arroserez. Humidifiez le terreau à l’avance pour qu’il se manipule facilement.
  • Mettez votre terreau (*voir terreau recommandé) dans le fond du pot pour que la motte soit au bon niveau, soit placée à 1 ou 2 cm en dessous du rebord. Centrez la motte dans le pot et ajoutez du terreau tout autour, en s’assurant de pousser le terreau à travers les racines. Tassez le mélange, sans pour autant le compacter. Arrosez abondamment. Ne commencer à fertiliser qu’un mois après le rempotage.

Type de terreau à utiliser.

Un terreau de qualité contient une bonne proportion de matière organique et un bon pourcentage de matières inertes comme le sable, la vermiculite ou la perlite, auxquelles on ajoute de la chaux horticole lorsque le taux d’acidité doit être ajusté. La matière organique assure une bonne rétention de l’eau et des éléments nutritifs alors que les matières inertes améliorent le drainage. Certains terreaux contiennent des engrais à dissolution lente qui libèrent leurs principes actifs sur une période de trois ou quatre mois.

Trucs & astuces

Neutralisez le calcaire de l’eau en ajoutant quelques gouttes de vinaigre à l’eau d’arrosage. Autre recommandation : la terre de surface ayant tendance à se tasser et d’étouffer les racines, n’hésitez pas à griffer régulièrement et délicatement la surface de la terre.

Article par Denis Bernard, horticulteur

Back To Top
×Close search
Rechercher