skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

Travaux D'automnes

Les travaux d’automne au jardin

La température baisse et les arbres changent de couleurs. L’automne est là! Cette saison est idéale pour effectuer plusieurs travaux au jardin puisqu’il est agréable d’être à l’extérieur sur son terrain. Par où commencer?

Pur fumier de pouleL’automne est aussi un bon moment pour fertiliser, mais… tout est une question de ‘timing’. Le sol doit avoir suffisamment refroidi pour que les plantes aient cessé leur croissance. Quand vos arbres et arbustes auront perdu leurs feuilles, ce sera le temps.

Vous pouvez appliquer un engrais à gazon de type 10-0-15 ou des granules Fertilo 5-3-2

En conditions froides, les substances nutritives de l’engrais apportées au sol descendront lentement au niveau des racines et seront absorbées dès le printemps suivant.

Arbres, arbustes et conifères
  • Nettoyer le sol au pied des rosiers pour limiter la propagation de maladies.
  • Irriguer abondamment les conifères et les plantes à feuillage persistant.
  • Attacher les arbustes et les conifères érigés.
  • Épandre du compost  à la base.

Vivaces
  • Couper les fleurs fanées et le feuillage flétri.
  • Diviser et transplanter au besoin à l’aide d’un terreau de plantation.
  • Rabattre les iris, les hémérocalles et les hostas.
  • Tailler les grimpantes au besoin.

Annuelles et bulbes

Potager
  • Récolter la plupart des légumes fragiles au froid.
  • Récolter les herbes fraîches pour la conservation.
  • Protéger les légumes plus résistants des gelées nocturnes.

Arbres fruitiers et petits fruits
  • Couper les drageons à la base et les gourmands.
  • Ramasser les fruits tombés.

Pelouse
  • Redessiner les bordures de plates-bandes.
  • Diminuer la hauteur de la tonte et l’arrosage.
  • Réparer les zones endommagées, réensemencer la pelouse existante ou semer de nouvelles parcelles à l’aide des semences à gazon pour situations ombragées ou ensoleillées.

Arbres, arbustes et conifères
  • Installer les piquets pour protection hivernale avant les gels.
  • Installer les filets protecteurs pour conifères.
  • Rabattre et buter les rosiers non rustiques.
  • Attacher les arbustes, rosiers et conifères.
  • Arroser abondamment les conifères et arbustes à feuillage persistant.
  • Épandre du compost à leur base.
  • Installer les protections hivernales après les premières chutes de neige.
  • Protéger le tronc des jeunes plantations à l’aide d’une spirale de plastique blanche.
  • Effectuer une dernière taille au besoin (érables et bouleaux).

Vivaces
  • Tailler les clématites et les grimpantes au besoin.
  • Vérifier la solidité des tuteurs pour les grimpantes.
  • Rabattre les tiges florales (sauf les graminées).
  • Tailler le feuillage des iris, hémérocalles et hostas.
  • Désherber et biner une dernière fois.

Annuelles et bulbes

Potager
  • Récolter les derniers légumes et fines herbes.
  • Pailler avec un paillis de cèdre les légumes et petits fruits qui demeurent au potager pendant l’hiver (fraises, poireaux, oignons, ail, carottes, etc.).
  • Épandre 5 cm de compost partout au potager.

Arbres fruitiers et petits fruits
  • Ramasser les feuilles mortes et les fruits tombés au sol.
  • Tailler les tiges des framboisiers qui ont fructifiées.
  • Protéger le tronc des arbres contre les rongeurs à l’aide d’une spirale de plastique blanche.
  • Retirer les pièges installés au printemps.

Pelouse
  • Ramasser les feuilles au sol.
  • Effectuer une dernière tonte à 5 cm de hauteur.
  • Réparer les zones endommagées avec des semences à gazon pour soleil ou ombre.

Arbres, arbustes et conifères
  • Installer les protections hivernales après une bonne chute de neige.
  • Placer les cônes à rosiers après une bonne chute de neige.
  • Amasser de la neige au pied des conifères.
  • Protéger le tronc des jeunes plantations contre les rongeurs à l’aide d’une spirale de plastique blanche.

Vivaces
  • Attacher les graminées.
  • Protéger les vivaces fragiles avec un paillis de cèdre lorsque le sol est gelé.

Potager
  • Pailler avec un paillis de bois raméal les légumes et petits fruits qui demeurent au potager pendant l’hiver (fraises, poireaux, oignons, ail, etc.).

Pelouse
  • Ramasser les dernières feuilles mortes.
  • Effectuer une dernière tonte à 5 cm.
  • Faire un semis en dormance

Jardiner à L'ombre C'est Possible

Jardiner à l’ombre c’est possible!

Jardiner à l’ombre demande un peu plus de planification. En effet, il est un peu plus difficile d’y réaliser un aménagement, mais pas impossible!

Le manque de soleil n’est pas le seul problème, comme celle-ci est généralement créée par la présence de gros arbres, les racines de ceux-ci le sont également. C’est ce qu’on appelle la ‘compétition racinaire’. En effet comme ces racines absorbent beaucoup d’eau, mais également beaucoup de minéraux, il n’en reste plus beaucoup pour les végétaux autour. Cette compétition est appelée ‘ombre sèche’.

Alors, quoi faire? Contrairement à ce que vous pouvez penser, il y a un vaste choix de plantes qui s’y plaisent. Lors de la plantation, vous pouvez également couper les racines modérément grosses ou petites. Vous aurez probablement besoin d’un sécateur ou d’une petite scie. Si vous tombez sur de grosses racines, il serait préférable de légèrement modifier vos plans.

Pour plus d’explications sur la technique de plantation, le jardinier Larry Hodgson a écrit un très bon article à ce sujet également.

Voici ci-dessous une liste de végétaux que nous vous suggérons.

Asarum canadense (Gingembre sauvage) - vivaces
Asarum canadense (Gingembre sauvage)
Bergenia - vivaces
Bergenia
Convallaria majalis (Muguet) - vivaces
Convallaria majalis (Muguet)
Dicentra spectabilis (Coeur saignant) - vivaces
Dicentra spectabilis (Coeur saignant)
Epimedium rubrum (Epimède) - vivaces
Epimedium rubrum (Epimède)
Vinca (Pervenche) - vivaces
Vinca (Pervenche)
Polystichum (Fougere de Noel) - vivaces
Polystichum (Fougere de Noel)
Campanula (Campanule) - vivaces
Campanula (Campanule)
Destruction D'une Souche

Comment détruire une souche

 

Destruction d'une soucheLes arbres représentent un élément décoratif fort important dans une cour, tout en contribuant à la bonne santé de notre environnement.  Cependant, il arrive que nous devions abattre un gros spécimen parce qu’il endommage le système de drainage de notre maison ou qu’il se meurt des suites d’une attaque d’insectes ou de champignons.

Si nous pouvons éliminer assez facilement les branches et le tronc, il est souvent impossible d’arracher manuellement une grosse souche.  Si on ne dispose pas de l’espace nécessaire pour laisser entrer de la machinerie dans notre cour, ou qu’il est impossible d’avoir un point d’ancrage solide pour un treuil, l’arrachage mécanique est exclu.

 

Mettre la souche en valeur

  • Couper le tronc à 2 m (6 pi.) du sol. Y faire pousser, par le suite, une plante grimpante comme une clématite, un chèvrefeuille ou  une vigne
  • Creuser le centre de la souche, y forer des trous sur les côtés pour assurer l’égouttement de la cavité. Remplir le trou avec une bonne terre compostée et y planter des plantes à fleurs érigées être tombantes
  • S’en servir comme piédestal pour une grosse potée fleurie

Faire disparaître la souche

  • Couper l’arbre le plus possible à ras de terre
  • Laminer ensuite le bois et les racines avec une essoucheuse

(cet équipement est disponible dans les centres de location et nécessite un passage de 1 m (3 pieds) de largeur)

  • Comme le travail avec l’essoucheuse demande de la force physique et répand des copeaux un peu partout dans le jardin,on peut choisir de forer des trous de 2 cm (1 po) de diamètre, le plus profondément possible, et d’y insérer des produits, comme du compost, du gros sel (attention aux plantes autour), de l’ail, de l’eau, pour accélérer la décomposition de la souche (deux à trois ans sont nécessaires pour  ce faire, parfois plus)
Back To Top
×Close search
Rechercher