skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu'Ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

Lundi au vendredi
8h00 à 20h00
Samedi
8h00 à 17h00
Dimanche et férié
9h00 à 17h00

Le Ver Blanc

Le ver blanc

Le ver blanc est une larve de certains coléoptères, comme le hanneton et le scarabée. Il figure parmi les ravageurs des pelouses le plus difficile à éliminer.

Ver blancLes vers sont blancs ou jaunâtres, et leur corps en forme de C est charnu et plissé. Leur tête est marron clair ou brune, et ils possèdent six pattes épineuses. Les vers blancs sont assez petits au moment de l’éclosion, mais ils atteignent entre 2 et 4 cm (0,75 à 1,5 pouce) au terme de leur croissance, selon l’espèce.

Au Canada, les vers blancs qui infestent le plus fréquemment les pelouses sont les larves du hanneton commun. Le hanneton européen et le scarabée japonais, deux espèces exotiques plus petites, ont été accidentellement introduits au pays. On les trouve surtout dans la péninsule du Niagara. Récemment, par contre, le hanneton européen a migré plus au nord et à l’est; il est le principal responsable des dommages causés aux pelouses ces dernières années dans l’est de l’Ontario.

Le hanneton commun adulte est d’un brun rougeâtre brillant et mesure jusqu’à 2,5 cm de long (1 pouce). Son cousin européen est brun pâle ou marron clair et mesure environ 1,3 cm de long (0,5 pouce). Quant au scarabée japonais adulte, il est vert métallique et bronze et mesure environ 1 cm de long (moins de 0,5 pouce).

Symptômes et dégâts

  • Jaunissement et mort du gazon par plaques irrégulières
  • Le gazon a la texture d’une éponge sous nos pieds
  • Les plaques de gazon mort se soulèvent facilement comme un tapis et sont visibles tôt au printemps ou vers la fin de l’été/début automne
  • Des dégâts au gazon causés par des moufettes ou des taupes qui se nourrissent des larves sont un indice de la présence des vers blancs. Surveiller aussi la présence d’oiseaux qui fouillent le sol. On peut parfois remarquer les animaux avant même de soupçonner la présence des larves.

Dépistage

Les zones touchées sont molles et spongieuses sous les pieds et le gazon se défait facilement en plaques à ces endroits. Idéalement entre avril et septembre, inspecter les premiers centimètres de sol en découpant à l’aide d’un couteau trois côtés d’un morceau de pelouse d’environ 30 cm (12 po) chacun. Retourner le morceau de pelouse et compter le nombre de vers blancs pour déterminer si le seuil d’intervention est atteint . La présence de cinq à dix vers blancs par pied carré risque d’abîmer votre pelouse.

Les dommages sont particulièrement importants au printemps et à l’automne lorsque le sol est très humide. Durant les périodes plus sèches, les œufs peuvent mourir et les larves qui ont survécu s’enfoncent plus profondément dans le sol. Un très grand nombre d’œufs et de larves ne survivent pas aux canicules d’été. À maturité, les vers blancs se déplacent près de la surface du sol, vers la fin de l’été et au début de l’automne.

Au printemps et à l’automne, il arrive souvent des mouffettes et d’autres petits mammifères  soulèvent le gazon afin de se nourrir de vers blancs. Ces dommages collatéraux causés à votre pelouse ainsi que la présence d’une bande d’étourneaux sansonnets ou de carouges qui se nourrissent sur votre pelouse sont des signes d’une infestation de vers blancs. Si vous remarquez que l’un ou l’autre de ces prédateurs naturels déterrent votre gazon, vérifiez s’il y a des vers blancs. Il s’agit généralement des premiers indices observables.

Seuil d’intervention: 5 à 10 larves/pi carré

Calendrier ver blanc

Méthodes de lutte :

Attention : Tondre la pelouse avant tout traitement et bien arroser (environ 3 heures)

  1. Contrôle naturel :

    Aérer, déchaumer le sol, appliquer du compost (fumier) en surface et réensemencer. Introduire des Nématodes. Faire deux applications : la première entre la mi-mai et la fin juin, lorsque la température du sol atteint 14 C, et une deuxième entre la mi-août et la mi-octobre. Appliquer le soir ou par temps nuageux. Le sol doit être humide au moment de l’application, et pour au moins deux semaines suivant l’application.

  2. Contrôle biologique :

    End-All : produit à base de pyréthrine et d’huile de canola, à raison de 50 ml/litre d’eau. (500 ml concentré traite 2000 pi car) Appliquer durant la période où les larves sont actives, soit 2 fois en mai et 2 fois en août/sept. à 7 jours d’intervalle. Bien arroser après le traitement pour faire descendre le produit.

  3. Contrôle chimique:

    Appliquer l’insecticide systémique Merit selon la dose recommandée, sous forme de granules, au moyen d’un épandeur rotatif durant la période où les larves sont actives. Bien arroser (environ 30 minutes) après le traitement pour faire descendre les granules. Ce produit a une longue activité résiduelle dans le sol (environ 3 mois). Il est à noter que l’étiquette de Merit indique de ne pas semer aucune plante destinée à l’alimentation moins d’un an suivant l’application du produit. Bien lire l’étiquette avant d’utiliser.

Plantes résistantes

Choisissez des variétés de plantes résistantes. Si vous réensemencez du gazon ou si vous aménagez une nouvelle pelouse, utilisez des graminées qui contiennent des endophytes, des champignons qui se développent à l’intérieur de la plante et qui repoussent les vers blancs, comme la fétuque et l’ivraie. Les plantes compagnes comme le pied d’alouette et le géranium sont toxiques pour les vers blancs.

Les hannetons préfèrent pondre leurs œufs dans des pelouses dont l’herbe est coupée très court. Il suffit donc de tondre à une hauteur de 6 à 8 cm (2,5 à 3 pouces). Laissez les résidus de tonte sur la pelouse, car la libération lente d’azote favorise la décomposition du chaume par les microorganismes. Utilisez un engrais qui contient beaucoup de potassium et une quantité suffisante d’azote.

Source:
www.canada.ca/fr/sante-canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 8 =

Back To Top
×Close search
Rechercher