Skip to content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

La cochenille du magnolia

Les magnolias sont généralement résistants aux maladies et aux ravageurs, mais il existe une exception notable: la cochenille du magnolia. Cette cochenille est l’une des plus grandes en Amérique du Nord, atteignant jusqu’à 12,5 mm à maturité. Lorsqu’il y a une infestation, les branches peuvent sembler couvertes de grosses pustules brunâtres ou blanchâtres.

Les cochenilles du magnolia vivent souvent en colonies denses et passent la plupart de leur cycle de vie immobiles. Elles se nourrissent de la sève du magnolia en suçant le liquide vital de l’arbre. En conséquence, elles produisent une substance sucrée et collante appelée miellat, qui favorise le développement d’un champignon noir appelé fumagine sur les feuilles et les branches. Le miellat attire également d’autres insectes tels que les guêpes et les fourmis.

Lorsqu’un magnolia est attaqué par ces cochenilles, il devient affaibli et produit moins de fleurs et de feuilles. Les feuilles peuvent également devenir plus petites que la normale. Si les infestations répétées se produisent, cela peut entraîner la mort des branches ou même de l’arbre entier. Il est donc important de surveiller et de traiter les infestations de cochenilles du magnolia pour préserver la santé de l’arbre.

Faites une bonne inspection

Pour prévenir et contrôler la cochenille du magnolia, il est recommandé d’effectuer un dépistage tôt au printemps, avant l’éclosion des bourgeons floraux. Vous pouvez vérifier la présence de nymphes qui auraient hiverné en recherchant des insectes bruns ou gris foncé mesurant environ 1 à 2 mm. Ces nymphes sont souvent regroupées sous les rameaux.

Entre le début d’août et la fin de septembre, il est également important de faire des dépistages réguliers. Vous pouvez détacher quelques cochenilles adultes (femelles) et utiliser une loupe pour vérifier s’il y a des œufs ou des nymphes mobiles sous le bouclier protecteur. À ce stade, les femelles sont très gonflées et peuvent mesurer jusqu’à 12,5 mm.

En effectuant ces dépistages, vous pourrez détecter la présence de cochenilles du magnolia et prendre des mesures pour contrôler leur population, ce qui contribuera à préserver la santé de votre magnolia.

Que peut-on faire pour prévenir?

Voici quelques conseils pour éviter d’acheter un arbre infesté et prévenir les infestations de cochenilles :

  • Inspectez soigneusement l’arbre avant de l’acheter : Lorsque vous achetez un arbre, assurez-vous d’inspecter minutieusement toutes les parties, y compris les feuilles, les branches et le tronc. Recherchez des signes d’infestation tels que des taches noires, des trous dans les feuilles ou des excréments d’insectes. Si vous remarquez des problèmes, il est préférable de choisir un autre arbre.
  • Effectuez régulièrement des inspections du magnolia : Les magnolias sont souvent sujets aux infestations de cochenilles. Il est donc important de les inspecter régulièrement pour détecter tout signe d’infestation précoce. Cela vous permettra d’intervenir rapidement et de prévenir les infestations plus difficiles à maîtriser.
  • Évitez les tailles sévères : Les tailles sévères peuvent affaiblir l’arbre et favoriser la croissance de nouvelles pousses tendres, qui sont particulièrement attrayantes pour les cochenilles. Essayez de limiter les tailles à celles nécessaires pour maintenir la forme de l’arbre et éliminer les branches mortes ou endommagées.
  • Modérez l’utilisation d’engrais riches en azote : Les excès d’engrais riches en azote stimulent la croissance rapide de l’arbre, ce qui peut rendre les pousses plus vulnérables aux infestations de cochenilles. Utilisez des engrais équilibrés et suivez les instructions de dosage recommandées pour éviter de favoriser une croissance excessive.
  • Désinfectez les outils de taille : Pour éviter la propagation des maladies et des infestations, il est important de désinfecter vos outils de taille entre chaque coupe. Utilisez de l’alcool isopropylique à 70 % (alcool à friction) pour nettoyer les lames de vos outils avant de passer à une autre partie de l’arbre.

En suivant ces conseils, vous pouvez réduire les risques d’acheter un arbre infesté et maintenir la santé de votre magnolia en prévenant les infestations de cochenilles.

Quoi faire quand il faut agir?

Lorsque vous êtes confronté à une infestation de cochenilles sur votre magnolia, il existe plusieurs méthodes pour y faire face. Si l’infestation est localisée, vous pouvez tailler les branches les plus touchées, de préférence au printemps ou dès que vous constatez la présence des cochenilles. Cependant, veillez à ne pas tailler des branches de plus de 4 cm de diamètre, car cela peut ralentir la cicatrisation et augmenter les risques d’infection par des pathogènes.

Si votre magnolia est de petite taille, vous pouvez brosser délicatement le tronc et les branches infestés avec une brosse douce trempée dans de l’eau savonneuse. Assurez-vous de ne pas abîmer l’écorce. Il est plus facile de détacher les cochenilles lorsqu’elles sont gonflées et de couleur rosée, ce qui correspond aux femelles adultes. Si vous ne parvenez pas à les enlever avec une brosse douce, vous pouvez les écraser avant la période de ponte.

Pour les magnolias de grande taille, vous pouvez déloger les cochenilles femelles avec un jet d’eau puissant lorsqu’elles sont gonflées et de couleur rosée. Cependant, il est essentiel de régler la force du jet de manière à ne pas endommager l’arbre. Je vous recommande de faire un test sur une branche pour évaluer la force appropriée.

N’oubliez pas de surveiller régulièrement votre magnolia pour détecter toute nouvelle infestation et prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Lutte chimique

L’huile horticole, également connue sous le nom d’huile de dormance, est un pesticide à faible impact utilisé au début du printemps, avant l’éclosion des bourgeons floraux. Son ingrédient actif permet d’éliminer les nymphes qui ont hiverné sur l’arbre. Pour obtenir des résultats efficaces, il est recommandé d’attendre que les températures de jour atteignent 12 à 15 °C pendant 3 à 4 jours (ou au moins 2 jours si le débourrement est imminent) avant d’appliquer l’huile. Une application trop précoce ne sera pas efficace, tandis qu’une application tardive, lorsque les bourgeons floraux sont déjà ouverts, peut endommager les fleurs. Il est également important de noter que l’huile horticole ne doit pas être appliquée s’il y a un risque de gel ou de pluie dans les 24 heures suivant le traitement.

L’huile horticole peut également être appliquée à l’automne (début octobre) si la température se maintient autour de 15 °C pendant quelques jours. Bien que cela puisse parfois endommager le feuillage, les conséquences en fin de saison sont généralement minimes. Il est essentiel de lire attentivement l’étiquette du produit et de suivre les recommandations du fabricant.

Le savon insecticide est un autre pesticide à faible impact utilisé à la fin de l’été, lorsque les nymphes mobiles des cochenilles quittent le bouclier protecteur de leur mère. Pendant cette période, les insectes sont vulnérables et la couche cireuse qui les protège n’est pas encore formée. Le savon insecticide peut être vaporisé toutes les 7 à 10 jours, conformément aux recommandations figurant sur l’étiquette du produit. Étant donné que les nymphes émergent successivement, il est souvent nécessaire de faire plusieurs applications.

Si vous ne pouvez effectuer qu’un seul traitement, il est préférable de privilégier l’application d’huile horticole au printemps, pendant la période de dormance.

Il est important de noter que l’huile horticole et le savon insecticide sont des insecticides de contact. Pour une efficacité maximale, assurez-vous de bien couvrir toutes les surfaces de l’arbre, y compris le dessous des branches.

Source texte et photos: Jardin botanique de Montréal espacepourlavie.ca

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =

Back To Top
Rechercher