skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

En-tête article argousier

L’Argousier est un arbuste qui gagne à être connu. Très rustique, il n’a aucun mal avec nos conditions hivernales. Son feuillage bleu-gris arqué et ses masses compactes de  fruits orangés à la fin de l’été en font une plante tout en contraste. Idéal en permaculture, vous pourrez lui faire une place dans votre assiette.

Un fruit à découvrir

Les fruits de l’argousier sont peu connus au Québec, mais sont très populaires en Europe et en Asie. Ils sont riches en vitamines C et E ainsi qu’en protéines et en antioxydants. En fait, ses fruits contiennent 30 fois plus de vitamine C que l’orange. Ils sont acidulés et peuvent rappeler le goût de l’ananas. On utilise normalement les fruits en cuisine pour en faire des gelées ou des confitures. On peut également en extraire le jus qui est très populaire en Asie. On peut en faire du vin. Les fruits se conservent bien au congélateur.

La récolte à la main ressemble à celles des framboisiers : mieux vaut porter des gants et éviter les épines. Les fruits non récoltés régaleront les oiseaux durant l’hiver. Au Québec, les producteurs d’argousier optent plutôt pour la taille de branches entières portant des fruits pour ensuite les congeler. Une fois bien gelées, on sort les branches et on les secoue. Les fruits gelés tombent d’eux-mêmes et on évite les épines. Cependant, si on taille toutes les branches, la saison suivante, on se retrouvera sans fruits puisque les Hippophae produisent leurs fruits sur des rameaux âgés de deux ans.

Une plante aux propriétés impressionnantes

En Europe et en Asie, on utilise les fruits, les feuilles et l’écorce d’argousier. Des préparations d’huile d’argousier sont utilisées dans le traitement des brûlures, des plaies de lit et même des ulcères d’estomac. On retrouve également l’huile d’argousier dans de nombreux cosmétiques. Elle est riche en vitamine E, caroténoïdes, phytostérols et en acides gras essentiels. Les feuilles sèches ou fraîches peuvent être utilisées en infusion.

La culture de l’argousier

L’argousier est un arbuste que l’on retrouve à l’état sauvage principalement au nord-ouest de l’Europe, mais également en Russie et en Asie centrale. C’est un arbuste dioïque, c’est-à-dire que les fleurs mâles et femelles se retrouvent sur deux plants distincts. Seules les femelles peuvent porter des fruits. Pour ce faire, leurs fleurs doivent être pollinisées par celles d’un plant mâle. Un plant mâle peut polliniser jusqu’à sept plants femelles.

L’argousier apprécie les sols sablonneux et bien drainés. Il a la particularité de fixer l’azote atmosphérique. Il nécessite donc très peu d’apports en engrais azoté et peut pousser en sol pauvre. Les Hippophae peuvent également contribuer à enrichir le sol pour favoriser la croissance d’autres plantes. Ils peuvent tolérer la sécheresse, mais ils requièrent un bon apport en eau pour assurer une bonne production de fruits.

Grâce à leur système racinaire se déployant rapidement, les plants d’argousier peuvent être utilisés pour lutter contre l’érosion des sols. Ils ont une bonne tolérance au sel de déglaçage et peuvent être utilisés en bordure des routes.

Un bel arbuste aux multiples usages qui saura s’adapter à son environnement. Il préfère le plein soleil. Un ajout de choix pour vos projets de permaculture.

CONFITURE D'ARGOUSIER AU THYM ET AU BASILIC

Ingrédients :

  • 300 g (2 tasses) d’argousier
  • 1 c. à thé de thym en poudre
  • 20 feuilles de basilic frais, coupées en très fins morceaux
  • 300 g (1 1/2 tasse) de sucre
  • 80 ml (1/3 tasse) d’eau

 

Préparation :

  1. Verser tous les ingrédients dans une casserole, bien mélanger avec une cuillère en bois et porter à ébullition.
  2. Réduire à feu doux et laisser mijoter 20 minutes à découvert, en remuant régulièrement.
  3. Verser la confiture dans le pot à confiture stérilisé au préalable et fermer immédiatement.
  4. Laisser reposer à température ambiante.
  5. Conserver au réfrigérateur une fois ouvert.

Sources
L’association des producteurs d’argousier du Québec www.argousier.qc.ca

Ministère de l’Agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario www.omafra.gov.on.ca

Aliments du Québec www.alimentsduquebec.com

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 18 =

Back To Top
Rechercher