skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

En tête article - Comment bien choisir un arbre

Lors d’une visite à votre centre-jardin favori, vous tombez en amour avec une plante. S’il s’agit d’une vivace, elle sera plus facile à localiser chez vous. Le choix d’un arbre doit faire l’objet d’une certaine réflexion avant l’achat et il est important de se poser d’abord les bonnes questions puisque l’arbre constitue la base de votre aménagement.

Le bon arbre au bon endroit

Il est bon de prendre le temps d’imaginer l’arbre en place, pour s’assurer qu’il ne nuise à aucun élément environnant ou qu’il n’empiètera pas chez le voisin. On considère la zone de rusticité, les heures d’ensoleillement le type de sol et le drainage. Même si les arbres ne peuvent directement endommager les fondations lorsque celles-ci sont en parfait état, il est essentiel de mesurer l’espace dont on dispose sur notre terrain, pour des raisons esthétiques qui correspondent aux exigences de l’arbre. Car on oublie souvent que petit arbre deviendra grand.

Il est recommandé de choisir un arbre dont la forme naturelle et les dimensions à maturité correspondent à nos besoins, plutôt que de s’engager à maintenir l’arbre à une certaine hauteur et/ou largeur par des tailles excessives. Par exemple, vous aurez avantage à planter un arbre de petit calibre ou colonnaire en présence de fils électriques ou d’une corde à linge, pour limiter des tailles abusives.

Lorsqu’on a une façade au sud et qu’on a l’espace, il est intéressant de planter un grand arbre feuillu à proximité. En été, son feuillage créant de l’ombre sur la maison permet de la rafraîchir. Ayant perdu ses feuilles à l’automne, l’arbre implanté laisse pénétrer le soleil pour réchauffer la résidence en hiver.

Quel rôle jouera l’arbre?

On choisit un arbre pour l’emplacement où l’on va le planter et tant qu’à faire…qu’il serve à quelque chose. Veut-on créer de l’intimité, faire de l’ombre, ou cacher une vue indésirable. Peut-on accueillir un élément vedette qui captera l’œil, espère-t-on attirer les oiseaux ou simplement décoratif par sa floraison ou par sa coloration d’automne.

Visuellement, on choisit un arbre pour sa forme, son feuillage…est-t-il dense ou léger, la hauteur recherchée, son écorce ou sa floraison. La floraison chez les arbres est de courte durée et généralement printanière. Qui dit floraison, dit fructification par la suite. Certes certains fruits tombent au sol, tandis que d’autres sont recherchés par la faune aillée et d’autres persistent dans l’arbre même quand ces derniers n’ont plus de feuilles. D’où vient l’intérêt après la floraison.

Proportionnellement, les résidences à un seul étage ou semi-détachées s’harmonisent plus facilement avec des arbres à petit déploiement donc entre 5 et 7 mètres. Tandis que pour une résidence sur deux niveaux, des arbres de 8 à 12 mètres sont plus appropriés.

Contrairement à la croyance populaire, un arbre de grande dimension n’écrase pas la maison car ce dernier perd ces feuilles en automne contrairement à un conifère qui lui les garde à l’année. Au contraire, il met la propriété en valeur. Tout comme un trop petit arbre sur un grand terrain, sera perdu dans l’espace.

Malgré toutes ces recommandations, le choix d’un arbre est avant tout une question de goût personnel, de même que le nombre d’arbres à planter. La présence d’arbres chez vous est votre carte maîtresse. C’est pourquoi on admire tant les rues bordées d’arbres matures alors que les nouveaux quartiers qui en sont dépourvus semblent inachevés. Venez, nous rencontrer on va en jaser.

Article rédigé par Louis Côté – Horticulteur et spécialiste des arbres chez Pépinière Villeneuve

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix − deux =

Back To Top
Rechercher