skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

La Culture Des Bulbes

La culture des bulbes

Une option simple afin d’avoir de jolies fleurs dans nos plates-bandes au printemps est d’ajouter des bulbes. Vous avez le choix; tulipes, jonquilles, jacinthes, crocus, etc.

Il est important de savoir que les bulbes du printemps doivent être plantés à l’automne, alors qu’ils sont en dormance! C’est effectivement à cette période que vous en retrouverez le plus en magasin. Il faut savoir qu’ils s’enracinent avant le gel du sol et qu’une période de froid est essentielle pour la floraison. Donc, n’ayez crainte pour l’hiver!

Plantez-les de la mi-septembre, jusqu’au gel. Vous n’aurez pas à craindre le froid de l’hiver en revanche, il faut quand même fournit aux bulbes un bon sol lors de la plantation. Les bulbes préfèrent un sol riche, bien drainé et légèrement acide. L’idéal est d’ameublir le sol avant de planter et y incorporer de l’engrais pour bulbes (9-9-6) et du compost. Assurez-vous que le sol est bien drainé pour éviter la pourriture des bulbes! Comme lors de la plantation des autres végétaux, nous vous recommandons aussi d’ajouter des mycorhizes ‘potager et fines herbes’. Ces champignons bénéfiques se fixent sur les racines des bulbes et les aident à mieux absorber eau et minéraux.

Fumier de poule protégera vos bulbes des écureuilsEn général, on plante à une profondeur égale à 3 fois le diamètre du bulbe, la pointe vers le haut. Lorsque le bulbe n’est pas pointu et que la racine n’est pas apparente, il est recommandé de le planter de côté. Par la suite, recouvrez les bulbes de terre et arrosez généreusement. Petit conseil, planter les bulbes de tulipes plus profondément, 25 à 30 cm.

Les bulbes nécessitent le plein soleil (6 heures) au printemps. Donc dès le départ, assurez-vous de les installer au bon endroit. L’avantage est qu’au printemps, les feuilles des arbres n’étant pas encore là, le soleil est moins difficile d’accès.

Vous pouvez aussi espacer les bulbes à une distance d’environ 3 fois la largeur du bulbe lui-même. Terminez ensuite avec une couche de 7 à 10 cm d’un paillis organique.

Pour empêcher les écureuils de déterrer les bulbes, on peut les couvrir d’un grillage à poules. On peut aussi ajouter du fumier de poule sur la surface de plantation! L’odeur de cet engrais les repoussera.

La Culture De L'ail Comestible - Allium Sativum

Comment cultiver de l’ail

L’ail (Allium sativum) est un membre résistant et vivace de la famille de l’oignon et l’on croit que cette plante serait originaire de l’Asie centrale. L’ail a été introduit pour la première fois en Amérique dans les années 1500. En botanique, la gousse d’ail n’est pas une racine mais une série de gousses. Chaque ‘’tête d’ail’’ produit en général de 5 à 10 gousses. La culture de l’ail est relativement facile et donne des résultats satisfaisants.

Le bon choix avant de planter

L’ail le plus performant au Québec regroupe les variétés dites à col dur ou ophioscorodon. L’ail ‘’à manger’’ que l’on retrouve dans les épiceries est souvent traité avec un inhibiteur de croissance pour éviter la formation de pousses et ce genre d’ail ne donne pas de bons résultats. Le choix de bonnes semences est important.

Sol

Toujours choisir un endroit très ensoleillé. Un terreau ayant une forte concentration de matières organiques et qui est bien drainée est idéal. Pour augmenter la teneur en matières organiques, ajoutez du fumier bien composté à votre terreau. Le sol ayant un pH entre 6.2 et 6.8 est idéal. Au Québec, en général, les sols étant plutôt acides, un ajout de chaux dolomitique serait bénéfique.

Plantation

Séparez les gousses individuelles juste avant de planter. N’oubliez pas que les gousses les plus grosses sont celles qui donnent les plus grosses têtes d’ail. N’utilisez jamais de gousses qui présentent une moisissure bleuâtre ou des blessures.

L’ail peut-être planté soit printemps, mais de préférence en automne. Plantez 2 à 3 semaines avant qu’un gel important ne se produise. Ceci permettra aux gousses de s’enraciner dans le sol. La plantation de l’ail en automne exige une bonne couche de paillis pour lui permettre de survivre l’hiver. Pensez aussi à une rotation de culture.

Plantez les gousses bien droites de façon à ce que l’extrémité se trouve à environ 7 cm en dessous de la surface du sol. Espacez les rangées de 45 cm (18 pouces) les unes des autres. Assurez-vous de planter en plaçant le côté pointu vers le haut et les racines vers le bas. Espacez les gousses de 10 cm (4 pouces) les unes des autres.

Arrosage

L’ail préfère un sol frais mais tolère bien la sécheresse. À la fin juin, arrêtez d’arroser. Lorsque la pousse est terminée, une grande quantité d’eau peut être néfaste.

Engrais

Dans un sol riche en matière organique, une fertilisation liquide bio favorise la croissance de votre ail.

Contrôle des mauvaises herbes et des insectes nuisibles

L’ail est une plante chanceuse puisque les insectes et les maladies sont rarement un problème pour lui. L’ail tolère mal la compétition des mauvaises herbes.

Cueillette

L’une des erreurs les plus communes, c’est d’attendre trop longtemps avant la cueillette! Si l’ail est laissé dans le sol trop longtemps, les gousses risquent de fendre et d’éclater. Effectuez la cueillette lorsque les feuilles du bas ont pris une couleur jaune/brune, vers la fin juillet. Si vous voulez tresser l’ail, faites-le tout de suite après la cueillette.

Traitement et entreposage avec sa tige

L’ail doit être séché. S’il est traité convenablement, il pourra se conserver pendant au moins six mois. Séchez la plante au complet pendant deux à trois semaines hors de la lumière directe du soleil à l’extérieur. Une fois le séchage terminé, taillez la tige supérieure à environ un pouce au-dessus de la gousse ainsi que toutes les racines restantes.

Comment Conserver Ses Bulbes Tendres

Comment conserver ses bulbes tendres?

Saviez-vous qu’il est possible de garder vos plants de Cannas et de Dahlia année après année? Ces plantes annuelles emmagasinent leur énergie dans un bulbe. Celui-ci peut être récupéré à l’automne afin de pouvoir revivre au printemps suivant.

Il existe plusieurs plantes à bulbes tendres telles que les Caladiums, les Cannas, les Dahlias, les Colocasias, les Alocasias, les Glaïeuls et les Oxalis. Selon le type, la conservation sera différente. La conservation se fait en trois grandes étapes : arrachage, séchage et l’entreposage.

L’arrachage des bulbes

 Bulbes de dahliaLa plupart des bulbes peuvent être déterrés après les premiers gels ou lorsque le feuillage jaunit et fane. Coupez les tiges aériennes afin de ne conserver que le bulbe. Enlevez le surplus de terre afin de permettre au bulbe de sécher convenablement.

  • Caladium : Coupez le feuillage après la période de séchage.
  • Canna : Laissez le feuillage sécher pendant quelques jours après les premiers gels.
  • Dahlia : Déterrez lorsque le feuillage est noirci et fané depuis au moins une semaine.
  • Oxalis : Déterrez dès que les parties aériennes ont gelé.

Le séchage des bulbes

La période de séchage est l’étape la plus importante pour la conservation. La plupart des bulbes doivent être séchés dans un endroit frais et bien aéré pendant quelques jours sans lumière directe. Une fois les bulbes secs, nettoyez-les afin d’enlever les résidus de terre.

*Attention : Les bulbes doivent être secs sans être desséchés et rabougris. *

  • Caladium : Faire sécher les bulbes avec le feuillage pendant 1 à 2 semaines.
  • Dahlia : Séchez les tubercules en mettant les tiges vers le bas pour 2 à 3 jours, pour évacuer le surplus d’eau contenu dans les tiges creuses et éviter la moisissure.
  •  Glaïeul : Séchez les cormes sur un grillage pour 2 à 3 semaines dans un endroit bien aéré entre 15 et 20°
  • Oxalis : Séchez les bulbes sur un grillage pour 2 ou 3 jours.

L’entreposage des bulbes

VermiculiteL’entreposage doit se faire dans un endroit frais, sec, sombre et à l’abri du gel. Vous devez les entreposer jusqu’au printemps suivant. Selon le cas, ils peuvent être mis dans des caissons de bois, des filets à oignon, des sacs de papier et des bacs hermétiques.

  • Canna, Dahlia, Colocasia et Alocasia : Entreposez-les dans une boîte ou un bac hermétique contenant de la mousse de tourbe ou de la vermiculite. Placez la boîte dans un endroit ayant une température entre 4 et 10°
  • Glaïeul, Oxalis : Entreposez-les dans des sacs de papier ou dans des filets à oignons dans un endroit sec et bien aéré à une température entre 1 et 4°

*Pendant l’hiver, il est conseillé de procéder régulièrement à une inspection afin de s’assurer qu’ils ne montrent pas de signes de moisissures. Jeter les bulbes endommagés afin d’éviter qu’ils ne contaminent les autres. *

Astuce : Dans la plate-bande, les espaces vides des bulbes de printemps peuvent être remplis par les bulbes d’automne. Ainsi lorsque leur floraison est terminée au printemps, il est temps de planter les bulbes de printemps. Besoin de conseils sur la plantation?

Back To Top
×Close search
Rechercher