Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu'Ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

Lundi au vendredi
8h00 à 20h00
Samedi
8h00 à 17h00
Dimanche et férié
9h00 à 17h00

Conseils De Plantation Pour Arbres Fruitiers

L’huile de dormance

L’huile de dormance est une huile épaisse appliquée normalement au printemps, à la fonte des neiges, mais on peut aussi l’utiliser à l’automne, après la chute des feuilles. C’est le traitement insecticide favori des amateurs de fruitiers, car ils ont plus que leur part d’ennemis. Cette huile agit sur les insectes et acariens qui hivernent sur les branches et les écorces. En recouvrant l’insecte d’huile, on vient boucher ses pores, ce qui l’empêche de respirer. Aussi elle fait fondre la couche cireuse qui protège certains insectes exposant leur corps fragile à l’air sec.

Application

-> 1 seule application avant l’éclosion des bourgeons au printemps (mi-avril à fin avril). 20 ml par litre d’eau.

  • Traiter lorsque la température ne descend pas en bas de 4°C la nuit, suivant l’application.
  • Il ne doit pas pleuvoir pendant les 48 heures suivant l’application.
  • Vaporiser par temps doux et sec pour un séchage rapide.
  • Couvrir le tronc et les branches assez pour mouiller sans ruisselage.
  • Brasser souvent le contenant pendant l’application, pour garder le mélange homogène.
  • Utiliser toute la préparation.
  • À l’automne, remiser le produit dans un endroit sec et tempéré.

Ne pas appliquer sur les hêtres, les noyers, les érables à feuilles rouges, les érables à sucre, les érables japonais, les épinettes bleues, les caryers, des houx et les pommiers de la variété ‘Délicieuse’ quand ils sont en feuilles, faire l’application au stade dormant seulement. L’huile horticole peut rendre vertes les aiguilles bleues des conifères. Par contre, les nouvelles pousses seront bleues à nouveau.

L’huile de dormance est non toxique; son action est strictement physique. Elle est donc inoffensive pour les humains, les mammifères, les oiseaux et les poissons quand on l’utilise correctement. Pour qu’elle soit efficace contre les insectes, elle doit toutefois les toucher: elle ne sera pas efficace contre les insectes qui hivernent sur les racines, dans le sol ou dans la litière forestière, seulement ceux élisant domicile sur les parties aériennes des végétaux. Aussi, son effet résiduel est minime: elle se dégrade après quelques jours et disparait.

Pour un effet plus efficace contre les maladies, généralement on la combine à de la bouillie soufrée, un fongicide biologique. Ils peuvent être appliqués dans une même vaporisation, mais attention: ils ne restent pas en solution longtemps, surtout pas la bouillie soufrée. Il faut donc agiter régulièrement le réservoir de l’applicateur lors de la vaporisation. La bouille soufrée est efficace contre : la cloque des feuilles, le blanc, la tavelure, la rouille, l’anthracnose, la brûlure de la tige, le chancre et la tache noire du rosier. La bouillie est aussi efficace contre les phytopes, les kermès, les œufs de tétranyques et de pucerons.

Application

-> Peut être mêlée à l’huile lors de son application printanière.
-> 20 ml (4 c. à thé) d’huile de dormance et 40 ml (2 ½ c. à table) de bouillie soufrée par litre d’eau.

  • Lors de l’application, la température ne doit pas descendre en bas de 4°C, ni aller plus haut que 25°C.
  • Répéter aux 10 à 15 jours sur les plantes plus sensibles aux maladies comme les gadelliers, les rosiers, les pommiers et les aubépines (jusqu’à l’apparition des fleurs).
  • Vaporiser pour bien couvrir la plante au complet sans ruissellement.
  • Brasser souvent le contenant pendant l’application pour garder le mélange homogène.
  • Utiliser toute la préparation, car le mélange perd de son efficacité avec le temps.

Ne pas appliquer sur les pruniers, les pommiers ‘Délicieuses et les abricotiers quand ils sont en feuilles. Appliquer au stade dormant seulement, sinon ils pourraient montrer des symptômes de phytotoxicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
%d blogueurs aiment cette page :