skip to Main Content

Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu’ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

*Centre-jardin FERMÉ*

Lundi au vendredi
8h30 à 12h00
13h00 à 16h30
Samedi
Fermé
Dimanche et férié
Fermé

Tillandsias

Les tillandsias

Connaissez-vous tillandsias? Ces plantes sont le plus souvent suspendues dans les airs! Elles sont intrigantes. La bonne nouvelle c’est que le tillandsia est facile d’entretien et est parfait pour les esprits créatifs.

Les tillandsias en gros…

On surnomme aussi les tillandsias également « plantes aériennes » (air plants).

Ils font partie de la famille des broméliacées. On retrouve ces plantes dans les régions tropicales et humides, en Amérique du Sud et centrale, ainsi que dans le sud des États-Unis, notamment en Louisiane et en Virginie.

Entretien

Les tillandsias sont des plantes qui peuvent pousser rapidement. Les dimensions varient beaucoup d’une espèce à l’autre, soit entre 40 cm et 50 cm de hauteur et entre 10 cm et 1 mètre en largeur.

Aucun substrat n’est nécessaire pour les tillandsias de type aérien. Il suffit de les fixer ou de les accrocher sur des morceaux de bois, de liège ou de roche. Si les plantes sont suspendues, il est recommandé de les placer la tête en bas.

Prévoyez leurs fournir beaucoup de lumière, mais attention pas de soleil DIRECT. Placez-les près d’une fenêtre orientée vers l’ouest durant l’été et de leur donnée davantage de soleil l’hiver.

L’aération et l’humidité sont également primordiales pour ces plantes. Les endroits où se trouvent les tillandsias doivent avoir une bonne circulation d’air et une humidité ambiante assez élevée.

Arrosage

Il est complètement faux de dire qu’aucun arrosage n’est nécessaire! Par contre, étant donné que les racines des espèces dites aériennes n’ont pas de pouvoir d’absorption, l’arrosage se fait par la vaporisation des feuilles ou par de courts trempages de la plante dans un bassin d’eau (à peu près 30 secondes). On évite de vaporiser le cœur de la plante, pour ne pas la faire pourrir.

Arrosez de préférence le matin afin laisser le temps à la plante de sécher durant la journée.

La fréquence des arrosages dépend de la variété du tillandsia, mais également de l’humidité ambiante, de la luminosité et de la température. Plus l’air est humide, moins il faut arroser. On arrose également davantage l’été que l’hiver, lorsqu’il y a plus de lumière.

La fréquence d’arrosage varie également en fonction du type de feuilles de la plante. Ainsi, les feuilles vertes et minces seront arrosées 1 fois par jour en été et aux 3 jours durant le reste de l’année, tandis que les tillandsias à feuilles blanches et épaisses auront un arrosage moins fréquent.

Si les feuilles des tillandsias se referment ou s’enroulent sur elles-mêmes, c’est que la plante manque d’eau et qu’il faut arroser plus fréquemment. À l’opposé, si le bout des feuilles commence à sécher, si la plante devient brune ou molle, c’est que les arrosages sont trop nombreux.

Taille

La taille est relativement simple; éliminez les feuilles jaunies ou abîmées au fur et à mesure de la croissance de la plante. D’ailleurs, après la floraison, il faut couper l’inflorescence à la base de la plante une fois qu’elle a séché.

Floraison

Hé oui, les tillandsias fleurissent! Les floraisons sont magnifiques et très colorées. Par contre, les tillandsias sont monocarpiques, c’est-à-dire qu’ils ne fleurissent qu’une seule fois dans leur vie avant de produire quelques rejets et de dépérir graduellement. Beaucoup de ces plantes changent de couleur lorsque la floraison approche et les feuilles centrales rougissent. Les fleurs peuvent sortir du centre de la plante ou se trouver sur une tige florale.

Source: www.muramur.ca
www.plantzy.com

Succulents

Les cactus

Les cactacées qu’on appelle aussi cactus ou cactées sont des plantes intéressantes qui emmagasinent des réserves d’eau pour faire face à de longues périodes de sécheresse. Découvrez leurs caractéristiques et les conditions optimales de culture. Ces végétaux sauront créer une atmosphère différente et originale dans vos plates-bandes.

LES CACTACÉES

Pour réagir contre l’évapotranspiration, certaines plantes ne produisent plus de feuillage mais plutôt des épines. Il s’agit des cactacées. Ils appartiennent au monde des plantes succulentes, mais ils forment une famille botanique spécifique.

La famille des Cactacées comprend environ 2 500 espèces, provenant en grande partie du Nouveau-Monde, du Nord de la Colombie-Britannique au sud de l’Argentine et du Chili. Christophe Colomb a ramené les premiers cactus en Europe. C’est au XXe siècle que les cactées sont devenus populaires.

Tous les cactus fleurissent, certains deux ans après le semis, d’autres ne produisent des fleurs qu’après des décennies.

La morphologie des cactées

Certains cactus peuvent mesurer jusqu’à 19 m alors que d’autres atteignent à peine 1 cm à l’âge adulte.

Les cactus n’ont plus de feuilles. Ces organes, qui provoque la perte d’eau chez les végétaux sont disparus au cours des siècles, ce qui a réduit de façon significative la surface d’évaporation.

Les cactées ont augmenté au cours des années leur tissu pour emmagasiner l’eau dans leurs tiges. Ils arborent donc aujourd’hui des formes massives pour entreposer de l’eau. Ils ont aussi développé des silhouettes sphériques, colonnaires ou cylindriques. Certains prennent la forme de raquettes. D’autres spécimens arborent des tiges aplaties. Enfin, quelques cactus présentent des formes monstrueuses amusantes.

La fonction des épines

Les épines des cactus sont des feuilles modifiées. Elles sont bien entendu une défense contre les animaux mais elles servent aussi à recueillir l’eau de la rosée ainsi qu’à protéger l’épiderme de ces plantes des rayons ardents du soleil, des vents desséchants et … même du froid.

Le terreau

Ces plantes sont très susceptibles aux excès d’eau. Aussi, leur substrat de culture doit se composer d’une terre rocailleuse, donc assez minéral. Il doit aussi être léger et facile à drainer, pour empêcher que l’eau s’accumule au niveau des racines. L’humidité stagnante entraine le développement de pourritures. Il faut donc procéder aux arrosages lorsque la terre est sèche. Des terreaux spécialisés pour la culture des cactus sont offerts dans les jardineries.

Ce sont des plantes parfaites pour ceux qui oublient … l’arrosage.

Culture à l’extérieur

En été, il ne faut pas hésiter à sortir ces plantes décoratives, qui sont trop souvent confinées à l’intérieur de nos maisons. L’acclimatation des cactus est très importante quand on veut les cultiver à l’extérieur. Lorsque les risques de gel sont passés, on les sort graduellement en les habituant peu à peu au grand air et au soleil.

Culture à l’intérieur

Comme les cactées ne peuvent passer l’hiver sous nos climats, il faut les hiverner dans nos maisons. En général, ces plantes succulentes supportent bien la température de nos intérieurs. Si on veut faire fleurir notre cactus durant l’hiver, on doit le placer dans un endroit sec et frais, soit à environ 10° C, sans trop l’arroser. Cette période de repos provoquera la production de fleurs. Si votre cactus tend à s’étioler, c’est qu’il manque de lumière. Il faut alors le rapprocher d’une fenêtre.

Le nettoyage des cactus

La poussière prive les cactus de lumière, ce qui les fait jaunir. Il faut donc une fois par année leur donner un petit brin de toilette. Il suffit alors d’utiliser un petit pinceau à poils souples en le passant doucement à travers les replis et les épines. Certaines personnes utilisent un sèche-cheveu, à température modérée.

La manipulation

On peut utiliser une bonne paire de gants. En serrant notre cactus dans une bande de papier journal plié pour certaines manipulations, on obtient aussi de bons résultats.

Utilité

Dans les régions qui sont interdites d’arrosage, les cactus sont des plantes d’ornement très prisées. Dans certaines contrées, on s’en sert pour décourager l’intrusion des voleurs et des animaux. Au Québec, les cactacées sont surtout cultivées en pot mais on peut aussi les utiliser facilement en pleine terre.

Source: www.passionjardins.com

La Culture Des Clématites

La culture des clématites

Lieu de plantation : une importance cruciale

Les clématites sont des plantes vivaces capricieuses : elles n’aiment pas être changées de place. Il est donc très important de bien choisir leur emplacement au jardin en s’assurant que le drainage du sol soit excellent. Le secret d’une bonne plantation tient dans un emplacement où les clématites auront la tête au soleil et le pied à l’ombre. Les plantes grimpantes n’aiment ni le vent, ni les courants d’air et seront placées à une quarantaine de centimètres d’un mur car une toiture trop avancée peut empêcher une bonne irrigation des racines.

Comment les planter?

Ces plantes grimpantes nécessitent une technique de plantation bien précise pour s’assurer de leur offrir toute l’aide dont elles ont besoin pour bien se développer. Il faut planter la clématite légèrement inclinée vers son support et enfouir les deux premières feuilles du plant dans le trou, sous le niveau du sol. Cette méthode de plantation évitera que la maladie de la flétrissure de la clématite ne détruise le plant. Remplir le trou d’un mélange de terre à jardin, mousse de tourbe, compost ou fumier et votre enracineur selon les directives.

Au tout début, il faut donner un coup de pouce à votre clématite. Guidez les premières pousses vers leur support! Si la plantation se fait en automne, arroser abondamment et recouvrir le pied de feuilles mortes ou de paillis afin de le protéger du gel.

Pensez à placer du paillis! Les arrosages seront réguliers en période sèche durant les deux à quatre premières années. Ensuite, une plante bien installée assurera seule ses besoins en eau. En période de sécheresse, un manque d’eau trop important diminuera la floraison. Il est conseillé de toujours arroser une plante grimpante au pied pour éviter de mouiller le feuillage.

La taille

L’époque de la taille des clématites diffère suivant les variétés. Pour les clématites à floraison printanière, évitez la taille avant la floraison. Vous pouvez cependant enlever les rameaux qui viennent de fleurir pour faire apparaître de nouvelles pousses. Pour les clématites à floraison printanière et automnale, il faut éviter de les tailler et préférer la suppression des rameaux desséchés. Pour les clématites à floraison estivale et automnale, il est possible de tailler, mais tôt au printemps au-dessus du 5e nœud, soit environ à 40 cm du sol.

Précisons que la clématite peut se passer de taille, mais d’année en année la floraison sera moins abondante et la base de la plante sera dégarnie.

La Culture Du Bambou

La culture du Bambou

Originaire de Chine avant de coloniser le Japon depuis plusieurs millénaires, le bambou fait partie de la famille des graminées, plus précisément des Poacées. Dans les forêts tropicales, il peut pousser jusqu’à 3000 m d’altitude.

Plantation

Les bambous aimeront être plantés dans un sol riche et bien drainé. Le pH pourra être neutre à légèrement acide soit entre 5.5 et 7. L’espace de plantation devrait se situer entre 60 et 120cm (2-4pi) selon le format du plant et l’effet recherché.

Entretien

Le bambou aura besoin de beaucoup d’arrosage spécialement pour la première année suivant sa plantation. Une terre à jardin enrichie de compost suffira pour la première année. Pour les années suivantes, on prendra soin de fertiliser avec un engrais azoté qui peut être d’origine organique ou de synthèse. Les bambous ont deux cycles de croissances annuelles. La plante émettra ses nouvelles pousses que l’on appelle les turions généralement à la fin du printemps. Les chaumes se déploient en début de saison pour atteindre leurs dimensions définitives dans les semaines suivantes. En fin de saison, la plante développe son système racinaire.

Si la plante n’est pas exposée aux vents dominants, les feuilles ont de bonnes chances de demeurer attractives durant la saison hivernale puisqu’elles sont persistantes. Au printemps, les parties aériennes qui n’auront pas survécu devront être rabattues au sol ou à quelques cm du sol selon le cas. La pose d’une protection hivernale est recommandée.

À propos de la floraison

Comme il est mentionné dans plusieurs ouvrages, il est vrai que la floraison du bambou qui peut prendre jusqu’à plusieurs décennies avant de se produire peut être un phénomène grégaire, c’est-à-dire que tous les individus d’une même lignée vont fleurir en même temps, peu importe où ils se trouvent sur la planète. Parfois la floraison est d’une abondance telle, que l’énergie demandée a un effet létal pour la plante. Toutefois, ce phénomène n’arrive que dans peu de cas et la plupart du temps, on assistera à des floraisons sporadiques qui ne causeront pas la mort des plants. Si jamais des inflorescences venaient à apparaître en grand nombre, elles pourront être coupées et les plants fertilisés.

Semis de dormance

Le meilleur moment pour semer du gazon est idéalement au printemps (début mai à mi-juin) et l’automne (début août à mi-septembre). Pour toutes sortes de raison, vous avez peut-être manqué de temps ! Ne vous inquiétez pas. Avoir une pelouse dense et fournie, sans effort,  au tout début du printemps, c’est toujours possible…MÊME EN AUTOMNE ! L’humidité du sol à ce moment de l’année favorise l’établissement des semences et favorise la germination de la pelouse au printemps. C’est ce qu’on appelle un semis de dormance.

Conditions nécessaires au semis de dormance

Terreau Viva pelouseMême si les semis de dormance sont encore possibles, il faut tout de même avoir les bonnes conditions réunies. Un semis fait trop tôt, lorsque les températures sont élevées, risquerait de germer avant l’hiver, et malheureusement celui-ci ne serait pas assez fort pour survivre aux froids de l’hiver. Un semis effectué trop tard, par exemple sur un sol gelé, est plus sujet à être emporté par l’érosion lors de pluies hivernales ou lors de la fonte des neiges.

  • Il est fortement déconseillé de faire de semis de dormance si le sol est gelé ou en pente
  • La température du sol doit être d’au moins 10°C
  • La température extérieure la nuit doit se situer  entre -2°C et 0°C pendant au moins 5 jours consécutifs

Dates approximatives pour le semis de dormance

  • Montréal, Rive-Nord, Rive-Sud : vers le 5 novembre
  • Nord et Est-du-Québec : vers le 20 octobre

*Attention* Ces dates sont approximatives. Nous vous suggérons de bien suivre les prévisions météorologiques pour vraiment choisir la meilleure période.

Méthode

Pour une pelouse à rendre plus dense ou  sur un sol nu.

  • Tondre votre pelouse existante, s’il y a lieu, aussi court que possible
  • Ajouter 1,25cm d’un bon mélange de terre et de compost, comme le Viva pelouse
  • Semer selon le taux de semis recommandé sur le sac de semences
  • Patientez jusqu’au printemps!

Comment tailler son hydrangées

Les hydrangées sont très populaires dans nos aménagements et ça depuis longtemps. Facile de culture, belle et longue floraison font de ces arbustes un bon choix pour tous les jardiniers. De plus, on retrouve une grande variété de cultivars ce qui fait qu’il est facile d’en trouver pour différentes conditions. Autre fait intéressant est qu’on peut profiter longtemps de la floraison jusqu’en automne ! En effet, même séché, il est possible de garder les fleurs pour en faire des bouquets.

Comme plusieurs cultivars sont disponibles, il faut par contre savoir qu’il y aura quelques petites variations dans la méthode de taille. Si vous voulez avoir une bonne floraison chaque année, assurez-vous de bien procéder.

L’Hydrangée paniculée (Hydrangea paniculata)

Ses fleurs sont très caractéristiques! En effet, elles forment des panicules régulières et coniques. Il faut tailler les fleurs fanées à environ 1⁄3 des branches et ce à chaque année. Pour rajeunir le plant, taillez les plus grosses branches à 15 cm du sol.

Quelques variétés d’Hydrangées paniculées

Hydrangée paniculée 'Diamant Rouge'- arbustes
Source photo: Bakker.com

Hydrangée paniculée ‘Diamant Rouge’

H:1.5m L:1.2m Zone:4 Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Abondante et longue floraison, la plus rouge des Hydrangées paniculées

Hydrangée paniculée 'Bobo' - arbustes
Source photo: provenwinners.com

Hydrangée paniculée ‘Bobo’

H:90cm L:1.2m Zone:3 Floraison:7-10
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Variété à port compact et très florifère. Parfait pour les petits jardins.

Hydrangée paniculée 'Limelight'
Source photo: willowbrooknurseries.com

Hydrangée paniculée ‘Limelight’

H:2m L:2m Zone:3b Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Grosses panicules vert lime qui deviennent roses à maturité. Tiges fortes.

Hydrangée paniculée 'Pink Diamond' - arbustes
Source photo: jparkers.co.uk

Hydrangée paniculée ‘Pink Diamond’

H:2m L:1.5m Zone:4 Floraison:8-9
Ensoleillement: Soleil
Fleurs blanches devenant rose foncé, gros cônes de 12” par 8”

Hydrangée paniculée 'Little Lime' - arbustes
Source photo: waysidegardens.com

Hydrangée paniculée ‘Little Lime’

H:1.2m L:1.2m Zone:3 Floraison:7-10
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Cultivar plus petit que le Limelight. Fleurit abondamment. Fleurs vertes.

Hydrangée paniculée 'Vanille-fraise' - arbustes
Source photo: bakker.com

Hydrangée paniculée ‘Vanille-Fraise’

H:2m L:1.5m Zone:4 Floraison:7-10
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Port dense, tiges rouges, grosses panicules de fleurs blanc et rose/rouge.

L’Hydrangée arborescente (Hydrangea arborescens)

Ses fleurs sont plutôt rondes. l’Hydrangea arborescens a le grand mérite de se contenter souvent d’un sol peu accueillant. Les sphères énormes de cette hydrangée assurent à elles seules le clou du spectacle. Tailler à l’automne à environ 15cm du sol, en forme de boule.

Quelques variétés d’Hydrangées arborescente

Hydrangée arborescente 'Annabelle' - arbustes
Source photo: jardindion.com

Hydrangée arborescente ‘Annabelle’

H:1.2m L:1.5m Zone:3a Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Grosses fleurs blanches de juillet à septembre, croissance rapide.

Hydrangée arborescente 'Radiata Samantha' - arbustes
Source photo: songsparrow.com

Hydrangée arb. ‘Radiata Samantha’

H:1m L:1m Zone:3 Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Fleurs blanches, feuillage vert foncé à revers argenté.

Hydrangée arborescente 'Invincibelle Ruby' - arbustes
Source photo: springmeadownursery.com

Hydrangée arb. ‘Invincibelle Ruby’

H:1m L:1m Zone:3 Floraison:7-10
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Boutons bourgogne, fleurs 2 tons, rubis et rose. Feuillage très foncé.

L’Hydrangée macrophylla (Hydrangea macrophylla)

C’est l’espèce d’hortensia la plus connue et la plus cultivée. Généralement bleu ou rose, pour les variétés les plus communes, la couleur de la fleur de l’hortensia est directement liée au pH du sol. En sol très acide, les fleurs sont bleues, en sol moyennement acide, les fleurs sont violettes, et en sol neutre, elles deviennent roses. Il est parfaitement possible qu’un hortensia acheté bleu donne naissance à des boules roses dans votre jardin. Seulement une taille d’entretien est nécessaire au printemps: vieux bois, fleurs fanées et bois mort. NE PAS TAILLER L’AUTOMNE. Vous pouvez également faire une taille tout de suite après la floraison à la moitié de la nouvelle pousse.

Quelques variétés d’Hydrangées macrophylla

Hydrangée marcophylla 'Endless Summer' - arbustes
Source photo: jardiland.com

Hydrangée macrophylla ‘Endless Summer’

H:1.2m L:1.2m Zone:4 Floraison:7-8
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Fleurit sur le nouveau et l’ancien bois, longue floraison rose ou bleu.

Hydrangée macrophylla 'Blushing Bride' - arbustes
Source photo: jardindion.com

Hydrangée mac. ‘Blushing Bride’

H:1.2m L:1.2m Zone:4 Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Gros bouquets de fleurs blanches avec une nuance rosée.

Hydrangée macrophylla 'Twist-n-shout' - arbustes
Source photo: wyomingplantcompany.com

Hydrangée mac. ‘Twist-n-shout’

H:1.5m L:1.5m Zone:4 Floraison:7-9
Ensoleillement: Soleil/mi-ombre
Jolis bouquets de fleurs fertiles et stériles, feuillage bourgogne l’automne.

En Tête Article Aronia

L’aronie

L’aronie (Aronia) est un genre d’arbustes caducs de la famille des Rosaceae, originaire d’Amérique du Nord. Joli en toutes saisons grâce à ses fleurs, son beau feuillage lustré, ses grappes de fruits noirs pourprés et sa coloration automnale. On utilise L’aronie dans les plates-bandes, en massifs, pour la naturalisation ainsi que pour stabiliser les berges et contrôler L’érosion.

Un arbuste fort intéressant!

Aronia VikingL’aronie est un arbuste qui gagne à être connu. Non seulement il fournit de beaux fruits en août et septembre, mais sa floraison blanche est magnifique en mai. Son taux de croissance est assez faible; environ 30 cm par année. Il peut atteindre 1 à 2 mètres de haut et 1.5 mètre de large. Ses racines sont peu profondes et c’est un arbuste qui se transplante facilement.

Il appréciera tout type de sol tolère bien nos températures au Québec de plus, il ne demande pas un grand entretien régulier. C’est un arbuste facile dont il est difficile de s’en passer.

Des baies à la puissante action antioxydante

Les baies de l’aronie noire ont un goût très astringent, elles sont donc peu consommées fraîches. Elles se prêtent bien à la fabrication de gelées, vinaigres fins, purées, tartinades ou sauces. Le jus peut être consommé seul ou en mélange avec un jus de pomme ou de raisin. Les Russes sont des grands consommateurs de cette plante et l’utilisent surtout contre l’hypertension, les maux d’estomac ou les troubles du système urinaire!  L’aronie est riche en antioxydants et a des propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes.

Ces fruits qui ressemblent aux groseilles ont été longtemps oubliés, mais actuellement ils suscitent à nouveau l’intérêt: des scientifiques ont découvert que l’aronia a d’importantes propriétés médicinales, car il contient des quantités importantes de polyphénol (Anthocyanidine) liées au pigment rouge du fruit.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des vertus médicinales du polyphénol : dans une moindre proportion le vin rouge en contient également. Cette substance végétale secondaire joue, d’un point de vue médical, un rôle de premier plan, car elle permet une protection multiple du cœur et des artères : le polyphénol augmente l’élasticité artérielle, permet de réguler l´hypertension, et aide à réduire l´athérosclérose.

Dans la lutte contre le cancer, les baies d’aronia sont devenues intéressantes pour les chercheurs parce qu’elles ont par rapport à d’autres baies une teneur significativement plus élevée d’anthocyanidines qui ont un pouvoir antioxydant très efficace.

Proportion dans les fruits (mg/100g)

  • Fraises 30
  • Framboises 40
  • Mûres 160
  • Myrtille 165
  • Raisin noir 165
  • Cerises bigarreau 180
  • Aronia 800

Les antioxydants sont des substances naturelles qui protègent et consolident la paroi cellulaire, et réduisent l’agressivité de ce qu’on appelle les radicaux libres. Ces petits éléments agressifs accélèrent le processus de vieillissement cellulaire, et prennent part au développement de différentes maladies. C’est pourquoi les antioxydants jouent un rôle capital dans la thérapie du cancer sur le plan alimentaire en tant que capteurs de radicaux libres. Ils sont aussi très utiles chez les sujets sains car ils préviennent les maladies cardio-vasculaires, en retardant le vieillissement cellulaire, ce qui fait du jus de sorbe la boisson anti-âge par excellence. Le sorbier noir nous fait bénéficier de sa solide santé car cet arbuste est lui-même résistant à toutes les maladies des arbres connues!

Quoi de mieux que de compléter son aménagement avec un bel arbuste qui permet de réaliser aussi de bonnes recettes. Parfait en zone 3, il peut atteindre de 1,5 mètre à 2 mètres de haut et presque 2 mètres en largeur. Il se plaira au soleil et tolèrera même un peu d’ombre. On aime le fait qu’il s’adapte à tous types de sol et fleurira en mai.

* Source : Texte allemand : « Flavonoide und andere pflanzliche Wirkstoffe » (Les flavonoïdes et autres substances végétales), Dr. Clarissa Gerhäuser, Centre de recherche en cancérologie de Heidelberg

Ingrédients

  • 1 tasse et 1/2 de farine tout-usage
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/4 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/4 c. thé de sel
  • 3/4 de tasse de sucre
  • 6 c. à table de beurre ramolli
  • 1 c. à thé de vanille
  • 1 gros oeuf
  • 1 tasse et 1/3 de babeurre
  • 2 tasses de baies d’aronie
  • 2 c. à table de sucre roux

Préparation

  • Préchauffer le four à 350F.
  • Dans un bol, bien mêler la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel.
  • Dans un autre bol, battre ensemble le beurre et le sucre durant 2min.
  • Ajouter la vanille, l’œuf entier, le blanc d’œuf et bien mélanger dans l’appareil au beurre.
  • Ajouter les ingrédients secs et le babeurre en alternance, en commençant et en finissant avec les ingrédients secs. BIEN MÉLANGER entre chaque addition.
  • Ajouter les baies d’aronie et mêler doucement.
  • Verser dans un moule beurré de 9pouces.
  • Saupoudrer le dessus avec le sucre roux.
  • Cuire au four durant 45 à 50min ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre.
  • Laisser refroidir 10min dans le moule, sur une grille.
  • Pour démouler, passer un couteau autour du moule et retourner le gâteau sur une assiette.

Ingrédients

  • 2 tasses de farine tout-usage
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 1/2 tasse de beurre
  • 3/4 de tasse de cassonade
  • 2 œufs battus
  • 2 tasses et 1/3 de bananes mûres en purée
  • 1 tasse de baies d’aronies fraîches ou congelées

Préparation

  • Préchauffer le four à 350F.
  • Graisser légèrement un moule à pain de 9”x5”.
  • Dans un grand bol, combiner la farine, le bicarbonate de soude et le sel.
  • Dans un autre bol, battre en crème le beurre et la cassonade.
  • Mélanger les œufs, la purée de bananes et les baies d’aronie jusqu’à homogénéité.
  • Incorporer le mélange de bananes dans le mélange de farine et remuer juste pour humecter.
  • Verser la pâte dans le moule.
  • Cuire pendant 60 à 65min, jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du pain en ressorte propre.
  • Laisser le pain refroidir dans le moule pendant 10min, puis démouler sur une grille.

Ingrédients

  • 800g de baies d’aronie
  • 600g de sucre
  • 400ml d’eau
  • Le zeste et le jus d’une orange

Préparation

  • Faire bouillir à feu assez vif 15 à 20min en brassant de temps en temps.
  • Pas besoin de pectine puisque le fruit en contient beaucoup.
  • Mettre en pot et sceller pour conserver

Ingrédients

  • 100g de baies d’aronia
  • 100g de sucre
  • 100ml d’eau
  • Jus de citron ou cognac (au goût)
  • Sel (au goût)

Préparation

  • Laver les baies et les écraser
  • Chauffer à feu doux
  • Vous pouvez affiner avec un peu de raifort, coriandre, poivre, moutarde, zeste d’orange râpé
  • Jus de citron ou cognac et du sel au goût

Ingrédients

Pour les muffins

  • 2 tasses de farine tout-usage
  • 1 tasse de flocons d’avoine à cuisson rapide
  • 1 tasse de cassonade tassée
  • 1 c. à thé 1/2 de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 2 oeufs
  • 1 tasse et 1/4 de babeurre
  • 1/3 de tasse d’huile de canola
  • 1 c. à table de zeste de citron
  • 2 c. à table de zeste de citron
  • 2 c. à table de jus de citron
  • 1 c. à thé de vanille
  • 2 tasses de baies d’aronie décongelées
  • Sucre roux

Pour le glaçage

  • 2/3 de tasse de sucre en poudre
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • Zeste d’un citron

Préparation

  • Préchauffer le four à 375F
  • Dans un grand bol, mélanger la farine, l’avoine, la cassonade, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel.
  • Mettre de côté.
  • Dans un autre bol, mélanger les oeufs, le babeurre, l’huile végétale, le zeste de citron et la vanille. MÉLANGEZ BIEN!
  • Verser les ingrédients humides dans les secs. Mélanger légèrement jusqu’à consistance homogène.
  • Incorporer les baies d’aronie.
  • Verser la pâte dans les moules à muffins chemisés.
  • Saupoudrer de sucre roux.
  • Mettre au four durant 20 à 22min ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
  • Retirer du four immédiatement et placer sur une grille.

Glaçage

  • Dans un petit bol, mélanger ensemble le sucre en poudre, le jus de citron et le zeste de citron.
  • Verser le tout sur les muffins refroidis.
Plant De Cerises De Terre

La cerise de terre

Cerise de terreConnaissez-vous la cerise de terre? Il s’agit en fait du fruit d’une plante dressée et aux fleurs en clochette jaunes marqué de taches brunes. Ces dernières donnent des capsules assez spéciales faites d’une matière ressemblant à du papier.

À l’intérieur de la capsule, il y a un fruit qui deviendra jaune ou orangé à maturité. Attendez que les capsules deviennent beiges et qu’elles tombent avec le fruit à l’intérieur: c’est signe que le fruit est pleinement mûr. D’ailleurs, c’est le fait que le fruit chute au sol à maturité qui a mérité à la plante le nom de cerise de terre.

Méthode de culture

Vous pourrez facilement trouver un plant de cerises de terre ici à la pépinière dans notre section potager. Vous pourrez également semer cette plante lente à mûrir dans la maison, 8 à 9 semaines avant le dernier gel. Que vous semiez ou que vous achetiez votre plant, transplantez-les en pleine terre quand il n’y a plus de risque de gel et que la température s’est réchauffée, espaçant les plants d’environ 45 cm.

Elle préfère le plein soleil et un sol riche bien drainé. Veillez bien à l’arrosage! Une période de sécheresse peut nuire à la quantité et la qualité des fruits récoltés. La cerise de terre a peu d’ennemis! Par contre, nous vous suggérons de ramasser tous les fruits tombés, car elle peut se semer spontanément… un peu trop abondamment.

Dans la cuisine

La cerise de terre se prête bien à la confection de confitures, de gelées et de compotes. Des variétés sauvages de cerises de terre poussent depuis toujours au Québec, et nos grands-mères les utilisaient souvent dans leurs tartes ou leurs confitures. Le goût acidulé des cerises de terre en fait une collation santé délicieuse à n’importe quelle heure de la journée. Il est possible de l’intégrer à plusieurs recettes.

Source: jardinierparesseux.com

Ingrédients

  • 2 tasses de cerises de terre
  • ½ tasse de sucre
  • ½ tasse d’eau
  • le jus d’un demi-citron
  • Zestes d’un citron
  • Zestes d’une orange

Préparation

  • Porter à ébullition les cerises, le sucre et l’eau.
  • Ajouter les zestes de citron et d’orange.
  • Laisser cuire pendant au moins 30 minutes à feu moyen.
  • En fin de cuisson, ajouter le jus de citron.
  • Verser dans des pots et conserver au réfrigérateur.
  • Pour une confiture plus gélatineuse, réduire la quantité d’eau et/ou augmenter le temps de cuisson.

Ingrédients

  • 2 tasses de cerises de terre (pelure extérieure enlevée et lavée)
  • 2 oignons hachés finement
  • 6 pommes pelées, épépinées et tranchées en dés de 1 pouce
  • 2 poivrons verts tranchés en lanières
  • 1 tasse de vinaigre blanc
  • 3 tasses de sucre
  • 2 c. à thé d’épices à marinades
  • 1 c. à thé de grains de poivre

Préparation

  • Émincez les oignons.
  • Coupez les poivrons verts et rouges en morceaux de 1 pouce.
  • Passez les épices au moulin à café de façon à obtenir une poudre.
  • Pelez et enlevez le coeur des pommes, puis tranchez-les en morceaux de 1 pouce.
  • Mélangez tous les ingrédients dans un grand chaudron épais, chauffez jusqu’à ébullition et réduisez le feu.
  • Laissez mijoter ainsi jusqu’à ce que le liquide devienne sirupeux (environ 40min). BRASSEZ SOUVENT pour éviter que la préparation colle au fond!
  • Versez votre préparation encore bouillante dans vos pots Masson et mettez les couvercles en place.
  • Faites bouillir les pots environ 15min pour une meilleure conservation.
Protection Hivernale

Le Wilt Pruf

Wilt PrufLe produit Wilt Pruf est ce qu’on appelle un “anti-transpirant”. Il est utilisé pour protéger les plantes contre le dessèchement, ce qui réduit les dommages hivernaux. Ainsi, la plante ne brunit pas l’hiver. C’est sans doute la protection hivernale la plus efficace, invisible et la plus facile à appliquer comparativement à l’emballage des végétaux pour l’hiver.

Le Wilt-Pruf ® est une émulsion d’huile de pin naturelle, non dangereuse et biodégradable. Le produit pulvérisé sèche pour former une couche protectrice transparente et flexible, sans interférer avec la croissance des plantes ni affecter matériellement la respiration, l’osmose ou la photosynthèse. Si vous êtes déçu que vos arbustes précieux soient fréquemment endommagés pendant les mois d’hiver, Wilt-Pruf est la solution Vous pouvez également pulvériser le feuillage juste après la transplantation pour éviter les pertes excessives d’eau qui pourrait affecter les plantes nouvellement transplantées.

  • Appliquer sur les plantes à feuilles persistantes, y compris les rhododendrons, conifères et buis à la fin de l’automne (idéalement novembre) pour une protection hivernale
  • Utiliser pendant les périodes de sécheresse
  • Dans les zones venteuses, appliquer sur les végétaux pour protéger contre le dessèchement

Comment utiliser le pulvérisateur prêt à l’emploi Wilt-Pruf ®

  1. Pulvériser Wilt-Pruf ® tant que le produit ne peut geler sur le feuillage lors de l’application. Wilt-Pruf ® est un polymère filmogène nécessitant des rayons ultraviolets pour se mettre en place donc prévoyez deux ou trois heures de séchage à la lumière du jour (pas nécessairement la lumière du soleil).
  2. Toujours bien agiter avant d’utiliser, comme vous le feriez avec de la peinture.
Arbuste non traité

Arbuste non traité

Arbuste traité

Arbuste traité

La Prêle Des Champs

La prêle des champs

J'ai des petits sapins dans mon gazon!

Equisetum arvense - Prêle des champsLa prêle des champs (Equisetum arvense) est une plante vivace qui pousse dans tous les sols, riches ou pauvres, loameux, glaiseux ou sablonneux, humides ou secs. Elle a aussi tendance à s’établir dans un sol acide. Cependant, on la trouve parfois dans des sites ouverts et secs, le long des routes et des voies ferrées, par exemple.

La solution facile pour tous les jardiniers est de simplement l’arracher! Mmm…mauvaise idée. C’est important de comprendre que dans le cas de la prêle, le sarclage ne fait que l’aider à s’étendre plus! Chaque petite section de rhizome coupé qui reste en terre a la capacité de donner un nouveau plant! Chaque rhizome produit également ce qu’on appelle des tubercules. Ces tubercules ne produisent de nouveaux plants que lorsqu’ils sont détachés du rhizome… Donc vous comprenez qu’il n’est pas une bonne idée de travailler avec une binette et risquer de les couper. De plus, sachez que les tubercules sont souvent produits à 50 à 150 cm de profondeur, très loin dans le sol!

Mais que peut-on faire?

Weed Out UltraPour décourager la prêle de pousser dans la plate-bande, l’arrachage répétitif peu donner des résultats, mais c’est TRÈS long. La prêle n’apprécie pas beaucoup la compétition venant des autres plantes! Lorsque vos nouvelles plantations seront bien établies, la prêle sera de moins en moins présente. Peut-être utiliser une méthode chimique? Attention, ce ne sont pas tous les produits qui sont efficaces. Par exemple, le Roundup n’est pas en mesure de venir à bout de la prêle puisque le produit n’est pas assez adhérant au feuillage très fin de la prêle. En gros, il n’y aura aucun résultat. Les herbicides à base de vinaigre, comme le Weed Out ultra, tuent le feuillage très efficacement, mais pas les rhizomes. Lorsque la plante réapparaitra, il vous faudra refaire une application régulièrement et à la longue vous verrez un résultat. Attention! Si vous appliquez un herbicide, il est très important de ne pas asperger vos plantes.

Une autre méthode qui peut être tentée est d’empêcher la plante de faire de la photosynthèse. Celle-ci ce produit lorsque la plante est exposée au soleil donc, coupez-lui le soleil et elle va éventuellement mourir. Pour ce faire, étendez une bâche (de couleur foncée de préférence). Laissez cette toile en place pendant 24 mois pour complètement épuiser la prêle: après 12 mois, il y a encore souvent des repousses. Évidemment, il est difficile d’appliquer cette méthode quand la prêle pousse à travers des plantes permanentes. Dans ce cas, rabattez les tiges aériennes au sol et répétez souvent! Ce faisant, vous empêcherez encore une fois la plante de faire de la photosynthèse. Il faut toutefois être assez assidu: il peut falloir couper 5 ou 6 fois la première année et attendez-vous à ce que certaines tiges repoussent la deuxième année.

La méthode la plus facile!

La plus simple et facile…LA TOLÉRER. Ce n’est pas une plante gourmande qui volera les minéraux de vos autres végétaux. Avec son feuillage clairsemé, elle laisse passer presque toute la lumière, donc vos plantes recevront quand même leur part de soleil.

Source
jardinierparesseux.com

Back To Top
×Close search
Rechercher