Bienvenue!

Bien plus qu'une jardinerie traditionnelle, Pépinière Villeneuve vous éblouira par l'immensité et la beauté de son site. Avec ses serres ultramodernes et ses vastes aires de production, la Pépinière Villeneuve cultive chaque année plus de 200 000 plantes en pot, regroupant 1 000 variétés de vivaces et d’arbustes ainsi qu’une grande sélection de fleurs annuelles. Au cœur de l'érablière, découvrez de magnifiques jardins aménagés pour vous inspirer. Une collection de plus de 1 000 plantes matures! De par l'emplacement particulier du centre-jardin et notre statut de producteur, nous avons su faire de notre passion un mode de vie et un milieu de vie. Notre équipe qualifiée saura vous guider et vous conseiller.

Pépinière Villeneuve

951 rang de la Presqu'Ile
L'Assomption (Qc) J5W 3P4
Tel: (450) 589-7158
Fax: (450) 589-4916
www.pepinierevilleneuve.com

Lundi au vendredi
8h00 à 20h00
Samedi
8h00 à 17h00
Dimanche et férié
9h00 à 17h00

Le Puceron

Le puceron

Le puceronsLa famille des Aphidoidea regroupe environ 4 000 espèces d’insectes de l’ordre des Hémiptères, réparties en dix familles. Parmi ces espèces, environ 250 sont des insectes nuisibles agricoles ou forestiers, généralement connues sous le nom de « pucerons ». Leur taille varie d’un à dix millimètres de long.

Les pucerons sont de petits insectes mesurant généralement entre 1 et 4 mm. Ils peuvent être verts, roses, rouges, noirs, bruns, bleus, jaunes ou bien encore bleuâtres. Ils possèdent des antennes situées entre les deux yeux. Le thorax porte six pattes. Leurs ailes sont transparentes et membraneuses. Les antérieures sont plus grandes que les postérieures. À l’extrémité de l’abdomen se trouve la cauda (sorte de queue) qui sert à diriger l’écoulement du miellat, substance sucrée qui sort de l’anus des pucerons. Les pucerons se tiennent souvent en groupes sur les tissus jeunes, tendres et succulents, ainsi que sous les feuilles ou aux l’extrémités des jeunes tiges et boutons floraux.

Ils peuvent causer plusieurs dommages; déformation, décoloration et enroulement des feuilles. Flétrissement des bourgeons et des fleurs, présence de fumaginepuceron (moisissures noirâtres se développant sur le miellat). Diminution de la vigueur et de la croissance des plants. Infestations débutant généralement en mai ou juin, selon les espèces et les plantes attaquées.

Regardez attentivement la présence de colonies de pucerons sous les feuilles, sur les pousses, l’extrémité des tiges, les boutons floraux, etc. Surveillez plus attentivement s’il y a présence de beaucoup de fourmis ou de petites cuticules (momies) blanchâtres. Placez des pièges collants blancs ou jaunes. Il est possible de les déloger à l’aide d’un fort jet d’eau. Vous pouvez également utiliser du savon insecticide ou un produit à base de pyréthrine (End-All).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher